La rivière L'Isle  prend sa source dans le Massif Central, en Haute-Vienne près de Rongeras. Bien que d'unelongueur de 255 km seuls 87 km sont navigables. Descendant avec nonchalance elle traverse le Périgord passant à Périgueux et va se jeter dans la rivièrde Dordogne à Libourne. Ce fut une voie de communication qui aurait été utilisée depuis l'empire romain jusqu'au XIII ème siècle.

isle

Au XIX ème siècle pour faciliter la navigation de nombreux aménagements par la création de barrages, d'écluses et de chemins de halage vont faciliter le transport des marchandises, les activités des pêcheurs et des meuniers.

A la hauteur  de Porchères, on trouve " La Minoterie du barrage" qui fut édifiée par le sieur Frouin en 1847 lequel avait obtenu du roi Louis Philippe l'autorisation d'édifier un moulin sur le cours de l' Isle. Sa  construction nécessita la construction d'un barrage afin de fournir l'énergie nécessaire et afin de faciliter la circulation des bateaux il fut aussi construit un canal déviant le cours de la rivière.

La construction de la minoterie eut lieu de 1847 à 1850, un grand bâtiment rectangulaire en pierre de taille à deux étages carrés, avec toit à longs pans et croupe en tuiles creuses. L'édifice, à l'élévation ordonnancée qui se développe sur cinq travées, repose sur quatre arches qui abritaient des roues actionnant des paires de meules.  En 1863, un entrepôt commercial en pierre , d'un seul niveau percé de baies en arc plein cintre, construit en retour dx'équerre, agrandit la minoterie. Parallèlement, une scierie est mise en activité.

WCommons

Wikicomm

Le Moulin en haut et la passerelle et entrées soule moulin du barrage ( photos Mj.Galais, wikimedia.org 04/09/2013)

En 1904, la famille Barrau rachète la minoterie qui sera modernisée : 1920 deux turbines remplacement les anciens rouets ; 1937 la minoterie est surélevés, en 1947 installation de moteurs électriques pour permettre le fonctionnement en cas de sécheresse. Dans les années 1954 on assiste à une diversification des activités orientées vers les aliments pur le bétail. Le moulin sera revendu en 1997 à un minotier ( il sera le seul a être encore en activité sur la rivière Isle entre Périgueux et Bordeaux) qui cessera ses activités en 2002 laissant les lieux à l'abandon . L'ensemble sera racheté  en 2006 par un promoteur immobilier afin d'y construire des lofts.

n-moulin

 L'association "  Vivons avec le Moulin de Porchères" sera crée en 2008 afin de sauver le moulin, l'ensemble de la machinerie intérieure et depuis n'a cessé d'alerter les pouvoirs publics et tous les organismes tant du département que de la région ce qui aboutira dans un premier temps à l'inscripiton le 25 avril 2007 d'une mesure de protection  aux Monuments Historiques  du moulin en totalités avec l'entrepôt attenant, le magasin et la passerelle le reliant au moulin et le barrage. De plus les collectivités locales ont subventionné la location de la meunerie afin d'entretenir le site et l'ouvrir au public lors des journées du Patrimoine, et nous avons appris avec satisfaction que le dossier pour l'acquisition,la réhabilitation et la valorisation du Moulin de Porchères au statut de Pôle d'excellence rurale a été  retenu en 2011. ( adresse de l'association : Mairie de Porchères : Renseignements au 06 30 93 57 60 si vous résidez non loin vous pouvez les aider par votre soutien et votre adhésion ).

Ce statut ouvre de belles perspectives quant à la sauvegarde de l'ensemble car avec le soutien financer du statut de Pôle d'excellence, l'association pourra faire revivre le moulin avec de multiples projets . Dans le document établi par Eloïse Burjade ( qui avait été chargée du dossier) on relève quatre projets qui sont : enjeux patrimoniaux, enjeux culturels et éducatifs, enjeux touristiques, enjeux environnementaux - voir le dossier : http://burjade.eloise.free.fr/montagedeprojet.html, rendez-vous aux prochaines journées du Patrimoine pour voir l'état d'avancement in situ.

Sources : Base Mérimée : inventaire général du patrimoine culturel : www.culture.gouv.fr/culture/inventai/patrimoine/