l'ABC de Riviereesperance

03 août 2015

LE CHATEAU DE BANNES (24 DORDOGNE)

Dans le Pays Beaumontois ( Beaumont du Périgord 24) au détour d'un petit chemin vous découvrez dominant la Vallée de la Couze, posé sur éperon rocheux le Château de Bannes qui veille en sentinelle sur ce qui était jadis son territoire car de par sa position il contrôlait l'accès de la Vallée de la Couze.

 

Chateau4

Chateau3

 

 

 

 

"Au XIVème siècle, durant la guerre de Cent Ans, se dressait une forteresse qui passait tantôt aux mains des anglais (1409), tantôt des français . A la fin de cette si longue guerre ses éléments défensifs seront démantelés . C'est donc ruiné qu'il est acquis par Brandelis de Gontaud-Biron, mais l'on doit sa reconstruction à son frère Armand de Gontaud-Biron, Évêque de Sarlat.

Ce dernier entame la reconstruction du château, bénéficiant de la protection de Louis XII et de son épouse Anne de Bretagne. Une arche de pont, face au chatelet d'entrée, et le pont-levis, donnent accès à la porte de la forteresse. Cinq tours à machicoulis couvertes de toits d'ardoise coniques et pavillons de différentes tailles enserrent une petite cour intérieur. Un pigeonnier rond au sud, maison du garde à l'ouest.

 

Chateau1

 

Chateau2

 

 

 

( Photos du Château ci-dessus : studio Plume et eau)

L'actuelle tour sud, dite Tour d' Henri IV, englobe la tour médiévale antérieure qui était d'un diamètre plus petit, elle conserve un décor peint. le château proprement dit est flanqué d'une tour qui n'est autre que la chapelle.

Son décor intérieur est en grande partie conservé, nombreuses cheminées, fresques. C'est l'un des châteaux de la Renaissance les plus célèbres du Périgord. Mis à part quelques réfections le château n'a pas subi de remaniements importants,  certaines pièces du château conservent un décor peint, à fresque, datant probablement du XVI ème siècle.

Armand de Gontaud-Biron a rendu hommage à Louis XII et son épouse Anne de Bretagne, car la cheminée monumentale de la grande salle comporte un manteau orné de 4 étages de bandeaux sculptés d'initaires ( L.A  pour Louis XII et Anne de Bretagne) de devises et d'animaux héraldiques."

 

Bannes-

 

( Photo de la cheminée faite par Michel Garnier, tirée de l'ouvrage : Châteaux en Aquitaine de Emmanuelle Prod' Homme ( dordogne), Francis Michaud ( autres départements) Ed. patrimoines -Médias 1997) Source de l'ouvrage : Médiathèque de Bergerac, fonds Régional, merci pour leurs recherches)

Le château passa entre de nombreuses mains au cours des siècles, il est propriété privée et ne se visite pas.

Il est inscrit au titre Immeuble aux M.H AU 31.03.1928, classé M.H  ensemble formé par le château avec sa barbacane et son pigeonnier 13.02.2002.

( Sources : Base Mérimée - Dictionnaire des châteaux du Périgord de Guy Penaud- Ed Sud-Ouest 1996 -  Nouveau Guide du Périgord-Quercy, de JL Aubarbier, Michel Binet, Guy Mandon, éditions Ouest France 1987)

 

PH DUFOUR

 

( Source photo : Rallye de l'Aéroclub de Bergerac, dordogne juin 2009 de Philippe dufour - merci de son aimable autorisation - voir son site : philippe.dufour9.free.fr

 

Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


27 juillet 2015

A BERGERAC : LES DEUX CYRANO ...... ( 24 DORDOGNE)

 Cyrano n'est pas né à Bergerac. Savinien de Cyrano, philosophe et libre-penseur du XVII ème siècle est attaché à la cité de Bergerac par une légende littéraire"Cyrano de Bergerac" de Edmond Rostand  l'une des pièces les plus populaires et la plus célèbre de son auteur. littérature française.

Cyrano2

 

S'il contribue à la renommée de la ville de Bergerac, il faut savoir qu'il est né à Paris le 6 mars 1619, le nom de Bergerac venant d'une petite propriété familiale située dans la vallée de Chevreuse, dans les Yvelines. C'est sans doutelorsqu'il devient cadet au Régiment des Gardes, qu'on adjoint le patronyme Bergerac à celui de Cyrano. Il devient ensuite homme de lettres, écrivant des comédies, des récits de voyages imaginaires et philosophiques, ainsi qu'une tragédie ... et Edmond Rostant l'immortalisera dans sa pièce.

Cyrano11

Mais la bonne ville de Bergerac lui a élevé deux statues ? pourquoi ? Il s'avère que dans les années 1967 se forma un comité de citoyens pour une statue à Cyrano. " Les amis de Cyrano" devaient mener avec talent leur oeuvre car il s'agissait d'une souscription faite auprès de la population, les pouvoirs publics apportant leur patronage à l'érection de la statue ! et c'est en 1977 que fut inaugurée Place de la Myrpe la statue de notre héros oeuvre du sculpteur périgourdin Jean Varoqueaux.

Mais en 2000 la mairie de Bergerac commanda une nouvelle statue au sculpteur Mauro Corda, laquelle fut réalisée en bronze puis peinte et inaugurée Place Pélissière. Ce qui fait que les visiteurs ne peuvent pas rater notre célèbre héros en visitant le Vieux Bergerac........

Cyrano3

odilon cyrano

( Photos studio plume et eau et Odilon par Fred)

Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 juillet 2015

LA DORDOGNE PERIGOURDINE

Née au Puy de Sancy,   la rivière Dordogne parcourt des gorges, des vallées, passant devant des paysages grandioses . La Haute Vallée c'est celle de sa naissance, sauvage avec ses gorges austères passant de barrages en barrages de la Corrèze au Cantal, entre Xaintrie et Quercy, puis vient la large rivière qui s'étale : la Dordogne Périgourdine qui s'élance vers la Dordogne maritime  son ultime étape .

carte-dordogne

( source : Rivières et Vallées de France La Dordogne, Ed. Privat 14 rue des arts 31080 TOULOUSE. extrait de la carte de la Vallée de la Dordogne, merci à Jean-Marc)  

La Dordogne périgourdine commence à partir de Souillac ( Lot 46) où elle déploie ses plus beaux méandres, affiche ses plus belles forêts et nous offre un voyage dans le Moyen-Age tant l'on peut voir de bourgs castraux et de châteaux.

photos 5

 

( La Dordogne à Limeuil, photo studio plume et eau)

photos 4

 

( Sarlat :  photos studio plume et eau)

Sur son chemin elle entre donc à Souillac installée au confluent de la Borrèze et de la Dordogne nous offrant sa belle abbatiale Sainte-Marie de l' assomption, puis vers Sainte-Mondane où naquit François de Salignac de la Mothe-Fénelon, nous saluons son château parcourant les siècles, viennent Carsac-Aillac, le cingle de Montfort et son château et arrivons à Sarlat la cité ........ Sarlat vue du haut de son ascenseur panoramique, en parcourant ses ruelles qui racontent son riche passé. En rejoignant la rive droite de la rivière le château de Beynac veille en sentinelle infatigable face à son ancien rival le château de Castelnaud. Puis descendant en canoë allons vers la Roque-Gageac. Dans cette vallée qui nous offre tous ses châteaux et ses plus beaux villages de France qui sont :  Limeuil , Beynac et Cazenac, Castelnaud, Domme, La Roque-Gageac .                                                                                           

Puis la rivière se fait méandres nous offrant la vue magnifique des falaises et du cingle de Trémolat. Domme et son célèbre site de La Barre et  un point de vue magique sur la rivière, panorama qui s'étend du cingle de Montfort jusqu'à Beynac. Les châteaux se succèdent : les Milandes où Josephine Baker nous attend. Le petit hameau de Bigaroque et pour finir ce périple Limeuil où la Vézère vient rejoindre la Dordogne.

photos 2

Photos 1

 

( Photos : en haut Château de Beynac, et La roque-Gageac, photos studio plume et eau)

 

Et comme l'a si bien écrit Henri Miller  dans son ouvrage " Le Colosse de Maroussi" ... " cette visite à la Dordogne fut pour moi,je le répète, d'une importance capitale : il m'en reste un espoir pour l'avenir de l'espèce, et même de notre planète. Il se peut qu'un jour la France cesse d'exister, mais la Dordogne survivra, tout comme les rêves, dont se nourrit l'âme humaine. ( 1941 ) . "

dordogne-domme1

( La Dordogne vue depuis le promontoire de Domme, photo studio plume et eau)

Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

13 juillet 2015

VESUNNA : MUSÉE GALLO-ROMAIN DE PERIGUEUX ( 24 DORDOGNE)

Entre le Vème et le 1er siècle avant Jésus-Christ, la civilisation celtique s'était répandue dans tout l'ouest de l' europe. Les romains appelaient notre pays : la Gaule et ses habitants les Gaulois. Les premiers contacts s'étaient faits par l'intermédiaire des marchands. Après la conquête de la Gaule par Jules César, la romanisation de la Gaule fut très rapide et donna naissance à la civilisation : Gallo-Romaine. La Gaule fut alors divisée en 3 provinces : l' Aquitaine, la Lyonnaise et la Belgique.

vesunna22

vesunna3

Vesunna 1

 ( Photos studio plume et eau)

Bien avant la conquête romaine, le département de la Dordogne était occupé par le peuple celte des Pétrucores. Périogueux, l'ancienne Vesunna ( Vésone) est la cité gallo-romaine la mieux connue et la mieux conservée d' Aquitaine. La Tour de Vésone d'une hauteur de 27 mètres et de 20 mètres de diamètre domine et c'est près de celle-ci que lors de fouilles en 1959 ont été découverts des restes gallo-romains de grande importance dont les vestiges  d'une vaste maison gallo-romaine ( la domus) ornée de peintures murales. Classze monument historique le 25 octobre 1963, il fut décidé en 1993 d'édifier un musée consacré au passé gallo-romain de la ville, et c'est l'architecte Jean Nouvel qui dans une architecture contemporaine a su rendre en valeur ces exceptionnels vestiges qui sont présentés aujourd'hui au public.

 

vesunna6

 

vesunna8

( photos studio plume et eau)

Outre la vue plongeante depuis l'entrée sur  les vestiges de la domus  et une maquette au 1/50ème de celle-ci , le visiteur peut circuler dans les nombreuses salels d'exposition en balcons qui dominent le site, tous les vestiges issus des fouilles de la ville antique  y sont présentés : pilastres ornés , colonnes, parties des remparts, peintures murales, fresques, chapiteaux corinthiens,  outils de la vie quotidienne , les jeux, la pompe élevatrice à eau.

Le Musée organise de nombreuses manifestations et animations tellles que la découverte des métiers de l'archéologie, visites commentées, pour vous renseigner si vous passez par Périgueux : www.perigueux-vesunna.fr ou vesunna@perigueux.fr, une visite à ne pas manquer, vous ne verrez pas le temps passer . A lire de Madame Elisabeth Pénisson ( conservatrice du Musée)  " Visiter Vesunna Musée Gallo-romain de Perigueux " Editions Sudouest, tout ce qu'il faut savoir et voir avant de venir et après .... pour s'en souvenir .....

 

Vesunna9

 

vesunna10

 

vesunna11

( photos studio plume et eau)

 

Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

06 juillet 2015

LA VALLÉE DE LA DORDOGNE LOTOISE ( 46 LOT)

Situé au nord du Quercy, aux confins du Limousin et de la Haute-Auvergne, le Pays d'Art et d'Histoire de la Vallée de la Dordogne lotoise s'étend d'est en ouest sur une soixantaine de kms de Sousceyrac à Souillac et se compose de 6 cantons et de 62 communes.

Il offre trois entités paysagères très différentes : le Causse, le Ségala et la Limargue. La rivière Dordogne et ses affluents parcourent ces paysages qui forment des sites naturels remarquables allant de : Autoire, Saint Michel de Bannières, Condat, Saint-Laurent-les-Tours et Saint-Michel-Loubéjou, gorges sauvages de la vallée de la Cère. réseau dense des cours d'eau fougueux du Ségala. Le Pays de la Vallée de la Dordogne lotoise offre un patrimoine riche et divers dont l'originalité est accentuée par le choix des matériaux spécifiques à chaque entité paysagère : granit ou calcaire, lauzes de schiste ou de calcaire, tuiles plates ou canales.

Autoirea

L'occupation humaine est très ancienne, on y trouve des abris sous roche, dolmens et tumuli  témoignent de son occupation précoce.La résistance gauloise à la conquête romaine est illustrée par le site archéologique du Puy d' Issolud reconnu depuis peu comme l'Oppidum d' Uxellodunum. Au Moyen-Âge, La Viconté de Turenne tient une place prépondérante. Ses possessions s'etendent à tout le pays et des châteaux s'installent sur le bord des falaises. L'architecture militaire est représentée par les forteresses qui dominent la vallée de la Dordogne : Castelnaud-Bretenoux, Montvalent, Creysse, les tours de Saint-Laurent,  sans oublier les châteaux de la Renaissance : Montal et Carennac.

L'art roman et l'art gothique sont illustrés par des monuments remarquables : l'Abbaye Saint-Marie de Souillac, le prieuré-doyenné de Carennac,l'église Saint-Maur de Martel mais aussi une multitude de petites églises rurales.

Creysse

Tout le long de la vallée, s'égrènent des villages pittoresques, bourgs monastiques, bourgs castraux ou bastides, regroupant maisons et demeures médiévales ou Renaissance tels : Loubressac, Autoire, Carennac, Creysse, Bretenoux, Saint Céré, etc....

Au delà de ce patrimoine monumental, le Pays d' art et d' Histoire de la Vallée de la Dordogne Lotoise invite à découvrir au détour des chemins un riche patrimoine vernaculaire reflétant les apports séculaires des flux migratoires et l'omniprésence de longues traditions.  

( Source texte : http://www.vpah.culture.fr/midi-pyr/cartemd.htm)

Pour préparer votre visite vous pouvez vous renseigner auprès des organismes suivants :http://www.tourisme-lot.com/fr qui vous offre de nombreuses brochures à télécharger gratuitement et vous donnera les adresses des différents offices de tourisme de la région. Les OT vous offrent de nombreux circuits touristiques ne manquez pas d'aller voir leurs sites.

Les photos ci-dessous sont extraites du site de notre ami " Mes Voyages en France " http://www.mesvoyagesenfrance.com, sur son site chercher par départements ( 46 Lot) et vous trouverez toutes les villes et villages, vous pourrez ainsi terminer la visite virtuelle avant la visite réelle, nous le remercions vivement du prêt qu'il nous fait de son travail.

 

 

Sousceyracd

 

Odilon vacances

Posté par riviereesperance à 07:04 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :