l'ABC de Riviereesperance

27 juillet 2014

BERGERAC ET LE LAGERSTROEMIA (24 DORDOGNE)

Les visiteurs de Bergerac sont accueillis aux entrées et sorties de la ville par des rangées d'arbres colorés : c'est le LAGERSTROEMIA dit aussi Lilas des Indes. Il est devenue le symbole de la ville il n'est que de se promener pour l'apercevoir dans de nombreux jardins privés, c'est l'arbre emblématique symbole de la ville et de la Dordogne.

Originaire de Chine, il fut introduit en Dordogne par Jean D'Esmartys, ancien apmitaine de navire et maire de Bergerac en 1792 qui reçu de Magnus Von Lagerstroem des plants de lilas de Chine. Ses descendants, André puis Jaques Desmartis sont, quant à eux à l'origine de l'industrialisation de la culture du lagerstroemia, qui a depuis fait le tour de l'Europe en partant de la Dordogne. Les pépinières Desmartis de Bergerac cultivent toujours le lagerstroemia et ont même donné le nom de " Jacqueline Desmartis" à une variante ( rose brillant). Cet arbre élégant se décline du blanc au pourpre et comporte une cinquante d'espèces.

Magnus  Von Lagerstroem ( 1696-1759) alors en poste aux Indes le rapporta en Europe enb 1759, et c'est le suédois Carl Von Linné ( 1707-1778) inventeur du système de dénomination des espèces qui en fit la première description et pour rendre hommage à son ami lui donna le nom de Lagerstroemia.

Lager3

blog5

blog3

 

Lager

Odilonlagers

Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


21 juillet 2014

LE TOUR DE FRANCE PASSE A BERGERAC LES 25 ET 26 JUILLET 2014

LE TOUR DE FRANCE aime rendre visite à la ville de BERGERAC. En effet, c'est à trois reprises qu'il a fait, soit étape, soit il est passé par notre bonne ville afin de saluer notre belle rivière Dordogne..

 

 

logoVille_TDF_jaune

 

Logo Officiel avec l'aimable autorisation de la Ville de Bergerac, merci .Pour plus de détails sur ces deux journées le site  du Comité d' organisation Tour de France en Bergeracois :http://www.letourabergerac.fr, la Mairie de Bergerac : http://www.bergerac.fr

Brg-avion

 

 

P1070053 - copie_Fotor_Collage

 

 

 

C'est ainsi que le Tour de France fera étape le 25 juillet à Bergerac  arrivant de Maubourguet Val d' Adour ,  que le lendemain se déroulera l'étape contre la montre : Bergerac - Périgueux.

Ce sera l'occasion d'une belle fête et pour ceux qui viendront rendre visite à Bergerac l'occasion de découvrir son patrimoine, depuis 2013 Bergerac est classée " Ville d' Art et d'Histoire" , le Vieux-Bergerac, nos deux statues de Cyrano !! et pour ceux qui ne pourraient y être à cette date il leur restera tout l'été pour venir y faire de splendides découvertes ... en naviguant sur la rivière Dordogne.

Et en attendant quelques photos de Bergerac pour vous donner envie de venir nous voir .....

 

 

P1060901 - copie_Fotor_Collage

 

ODIVELO

 

 

LMG56120202384328_000012_1 - copie_Fotor_Collage

 

 

3 Pont Bergerac PanoMaker - copie 2

 

( Photos STUDIO PLUME ET EAU) 

P-11-TDEF

 

Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

14 juillet 2014

GRANDS SITES DE FRANCE A VOIR CET ETE .....

 

Nous vous avons présenté le réseau des " GRANDS SITES DE FRANCE", cet organisme organise durant tout l'été une expérience que vous découvrirez en lisant les documents qu'ils ont bien voulu nous fournir et que nous publions avec plaisir afin de vous permettre de mieux connaître notre patrimoine, certes nous n'avons mentionné que celui se rapprochant de notre rivière Dordogne - le Cantal - mais où que vous alliez il y aura toujours un Grand Site à découvrir, merci de vous reporter à leur site où le dossier de presse vous informera de toutes les opportunités qui vous sont offertes, et bonnes visites et bonnes découvertes.  (  www.grandsitedefrance.com.)

Capture d’écran 2014-07-11 à 16

 

Capture d’écran 2014-07-11 à 16

 

Capture d’écran 2014-07-11 à 16

 

 

 

 

odilonvisite


Posté par riviereesperance à 07:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

07 juillet 2014

SAINT-HILAIRE-TAURIEUX ( 19 CORRÈZE)

En venant de la route d' Argentat une petite croix de bois, ornée de quatre coeurs, indique l'arrivée sur ce village haut perché, dont la cure ( territoire soumis  l'autorité spirituelle d'un pasteur permanent) est mentionnée au XIIIème siècle, Taurieux étant le nom d'une localité ujoutd'hui disparue. Son territoire était partagé entre trois seigneuries, celles de Saint-Chamant, Neuville et Saint-Hilaire. Une pierre blanche marquait le point de jonction de ses trois châtellenies. Saint-Hilaire-Taurieux se trouve à 12 km  au sud-ouest d' Argentat.

StHilaire2

( carte postale du haut extraite du site : www.lacorreze.com)

De cette époque médiévale subsiste une maison-forte - XIV-XV èmes siècles, composée d'un donjon quadrangulaire avec tour ronde enchâssée. Une partie de l'habitat de Saint-Hilaire s'allonge sur la crête dont le sommet est logiquement occupé par ce site castral, l'autre noyau constituant le hameau de Chassat. Le castel s'est dressé sur un éperon de confluence entre les frontières naturelles que sont les ruisseaux de la Dame ( à l' est) lequel  est un affluent  du Foulissard lequel est un affluent de la rivière Dordogne. ( à l'ouest). Il guette toute la vallée de la Dordogne en amont de Beaulieu.

On peut y voir aussi une église dont la construction s'étend du XIIème au XV ème siècle, elle a été complétement remaniée au XVIIIème. Elle est dotée d'un clocher-porche percé d'une meurtrière au dessus d'un portail d'aspect limousin en arc légèrement brisé. Il y a un très beau presbytère du XVIII ème. L'église est placée sous la protection de Saint-Hilaire de Poitiers dont la statue en bois polychrome du XVIIème siècle,  le représentant en évêque portant des ornements pontificaux de couleur rouge ornés d'un galon de broderie doré. Cette statue, propriété de la commune, fait l'objet d'une protection au titre des Monuments Historiques à titre d'objet depuis le 4 juillet 1975. A l'intérieur de l'église la cloche dite " petite cloche de 1766" fait elle aussi l'objet d'une mesure de protection des M.H au titre d'objet et ce depuis le 20 juin 1990. Dans le coeur on peut aussi voir trois vitraux du XIXème siècle.

( D'après " Corrèze, Vallée de la Dordogne, Editions du Laquet,  46600 Martel - editions-dulaquet.fr : 1999)

"Il s'agit d'une église de petite taille composée d'un clocher-tour et d'une nef prolongée d'un choeur dont l'abside est à trois pans coupés. La nef est flanquée de deux chapelles de part et d'autre. Une sacristie est accolée au sud-est de la nef, contre la chapelle. L'ancien presbytère est contigu à la chapelle nord." ( Source CAUE Corrèze).

St Hilaire 1

( Photos extraites du site de notre ami http://brive.pagesperso-orange.fr - Boris Debon, un grand merci, allez le voir il y a d'autres photos de ce charmant village.) L'Eglise est accolée à l'ancien presbytère.

St Hilaire

( Saint-Hilaire)

 

Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

30 juin 2014

LE PONT SUSPENDU DE BRANNE (33 GIRONDE)

BRANNE, petite commune du Bordelais et du Bazadais est le trait d'union entre Saint-Emilion et l'Entre-Deux-Mers. Située sur un ensemble de collines et vallons peu élevés elle borde la rivière Dordogne. L'importance  et la dimension de la cale et des quais, la forte concentration le long des berges de multiples activités telles que les pêcheurs, les moulins, en ont fait dès le XVII ème siècle un endroit privilégié de son port qui était alors très fréquenté. La navigation fluviale avec les gabares ont contribué à sa prospérité la commune étant construite en bordure de rivière d'où un accès facile pour les marchandises qui étaient débarquées ou embarquées.

Pont-bois-branne

 

( Le Pont suspendu en bois de 1845)

"Au temps de l'invasion des barbares, il est certain que les Normands passèrent souvent à Branne pour aller ravager les riches plaines des rives de la Dordogne et détruire la florissante ville de Bergerac qu'ils mirent à feu et à sang au milieu du IX ème siècle. C'est par Branne que passèrent souvent les armées Royales et les personnages de la Cour qui se rendaient à Bordeaux ou dans le midi de la France ou qui revenaient de ces contrées.

Le 18 décembre 1615, Louis XIII venant de Bordeaux passa avec sa Cour la Dordogne sur un pont de bateaux pour se rendre à Libourne. Le 15 juillet 1659 le Cardinal Mazarin se rendait de Libourne à Cadillac et passa lui aussi sur un pont de bateaux . "( Source Histoire du Canton de Branne, J Mongelous, 1ère édition 1887).

Il était donc nécessaire de pouvoir relier les deux rives de la Dordogne, il y eut d'abord un bac , ( voir blog : Droits de Bac à Branne, 09/04/2013) il était très fréquenté par les pélerins qui se rendaient à Saint-Jacques-de-Compostelle, puis au XIX ème siècle fut érigé le Pont suspendu en bois, lequel était toujours à péage avec les barrières d'octroi ( octroi : taxe qui était perçue à l'entrée d'une ville sur certaines denrées)  mais permettait de mieux circuler entre les deux rives.  C'est Pierre DEBANS ainé qui en 1845 avait obtenu l'adjudication-concession d'un pont suspendu sur la Dordogne et ce pour une durée de 99 ans. Il rendra service jusqu'en 1911 date à laquelle il fut doublé par le Pont dit " Eiffel ", lequel lors de la retraite de l'armée allemande le 24 août 1944 le fit sauter. Il sera reconstruit et élargi tel que l'on peut l'emprunter de nos jours.

Pt-branne-pano

Pt1

pt2_2

pt3

( Photos du Pont de Branne et vues aériennes, Photos studio Plume et eau)

Posté par riviereesperance à 07:03 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :



Fin »