l'ABC de Riviereesperance

23 mars 2017

LES PONTS DE LIMEUIL ( 24 DORDOGNE)

La petite cité de Limeuil se trouve à la confluence des rivières Vézère et Dordogne, outre qu'elle soit classée parmi les plus beaux villages de France, elle présente la particularité  d'un double pont, venu remplacer les anciens bacs qui permettaient de traverser les deux rivières. Des XVIII et XIX èles siècles elle fut un important centre de la batellerie de part sa situation entre deux rivières.

Mais c'est en 1891 que fut entreprise la construction des deux ponts. Notre Héron a retrouvé la trace dans les annales des chemins vicinaux, voirie vicinale, rurale et urbaine les origines de leur construction que vous trouverez ci-dessous .

 

Dordogne Aerien fin septembre 056 copie

 

 

 

Pont-1

Pont2

 

 

largeur1

 

navigation1

 

pont4

Pont3

 

eaux1

Pont4

pont33

 ( photos studio plume et eau)

 

prix

 

odiloncrayon2 copie

 

Il ne s'agit que de quelques extraits que nous vous proposons, vous y lirez que durant les travaux une petite crue vint perturber ceux ci mais que tout rentra dans l'ordre. En 1957, les deux ponts ont été élargis afin de permettre le croisement de deux véhicules.

( Source textes : Gallica : http://gallica.bnf.fr/accueil/

Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


14 mars 2017

ANNALES HISTORIQUES DE LA VILLE DE BERGERAC ( 1233-1789) (24 DORDOGNE)

Les Annales de la ville de Bergerac relatent de 1233 à 1789 et dans un ordre chronologique les événements  se passant dans la ville, sa vie de tous les jours, et sur tous les sujets de la vie de la ville. Elles constituent une source de richesse historique qui nous permettent de savoir comment vivaient jadis les habitants.

On y trouve la vie de tous les jours, le passage d'un roi de France, les sièges subis par la ville, la peste .... et parfois on trouve ce qui de nos jours peut nous paraître surprenant, en ces lointains temps  point de presse, de télévision ni de réseaux sociaux ......

brg-chateau

 

"    Année 1520 "

" Jean Dessaignes, Charles André, Berdot, Pinet, Michel Baysselance, Hugues Raoulx, Etienne Cros, Antoine Jouanel et Jean Bouchaut, consuls.

Les consuls prêtèrent le serment et reçurent par inventaire les papiers de la communauté, firent prêter le serment aux bouchers, taxèrent le poisson à la livre suivant la différence des espèces.

cette année 1520, la première procession qui se devoit faire aux frères prêcheurs fut transférée aux frères mineurs, sans tirer à conséquence à cause que la fête-Saint-Dominique se trouvoit le second dima che et après l'ordre fut suivi.

Fut arrêté que la maison publique des filles joyeuses seroit réparée et qu'on leur donneroit un homme pour les gouverner qui leveroit quelque tribut sur elles. Le gouvernement de cette maison appelée Maison Blanche fut donné à Hugues Chastre et Léonarde Martinprac, abbesse de la ditte maison pour cent sols de revenu, au profit de la communauté. Cette abbesse levait chaque lundy 5 deniers de chaque fille et 3 deniers de chaque paillard qui couchait avec l'une d'icelles.

Le gouverneur et l' abbesse firent serment aux consuls de bien gouverner la maison, garder de scandale et révéler le mal si aucunes des filles en avoit.

Les consuls assistèrent à l'enterrement du corps du seigneur de la Force aux cordeliers, fournirent une douzaine  de torches aux armes de la ville, firent sonner la cloche du consulat dès que le corps entra dans la ville jusqu'à ce qu'il fut dans le couvent.

Les bouchers ayant obtenu des titres royaux pour ne pas peser la viande, fut arrêté que le procès soit poursuivi. "

 

( source : Annales Historiques de la Ville de Bergerac 1233-1789 traduites par Monsieur Louis de La Roque, Editions Le livre d'histoire reprise de l'édition de 1891)

bergerac2

vues vx bergerac-Panorama copie

Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

05 mars 2017

ALLASSAC (19 CORRÈZE )

Non loin des gorges de la Vézère la petite cité d' Allassac a un passé très ancien, elle fut tout d'abord un site préhistorique, il y eu une occupation romaine et en 864 les reliques des saints Innocents furent placées dans l'antique château pour les préserver des envahisseurs Normands. 
Elle était une seigneurie  de l' abbaye de Saint-Martial, puis co-seigneurie de nombreuses familles nobles , dont les Roffignac " premiers chrétiens du Limousin" Au XIV ème siècle Allassac était  une ville murée et la forteresse comprenait 6 châteaux, 17 tours, 8 portes fortifiées. La cité est traversée par la Vézère et ses deux affluents La Loyre et le ruisseau de La Besse serpentant dans des gorges granitiques.

 

Allasacville

 

On retrouve l'une des tours   ( XII ème siècle) qui a survécu," tour donjon dernier vestige d'une  enceinte fortifiée du château ayant appartenu au seigneur Archambaud de Comborn. C'est une tour de guet et de défense ronde sur socle carré présentant deux salles, ouvertures en meurtrières, petite échauguette sur la face nord-ouest, avec des corbeaux au sommet indiquant la présence de mâchicoulis disparus."  La tour a une hauteur de 30 mètres. Classée M.H le 22 août 1949.

tour cesar

 

 

 

ALLASSAC était la paroisse aux cinq églises dans cinq villages aux environs :  Saint Laurent, La Chapelle de Brochas, Gauch, La Chartroulle, La Chapelle Sainte Marguerite. C'est ainsi que l'église paroissiale  de style gothique en schiste noir comporte une tour d'escalier fortifiée accolée au rocher datant du XIV ème siècle. L' Église de la Décollation de Saint Jean Baptiste , dont les deux portails romans du XII ème siècle et sa tour d'escalier fortifié. A l'intérieur : 3 retables qui seraient l'oeuvre des frères  Duhamel ( XVII ème) à l'autel un retable et 3 statues : anges adorateurs, Saint Jean Baptiste ( chapelle sud, classés MH ) un aigle lutrin, deux statues  grandeur nature de Saint Jean Baptiste et Saint Joseph, une chaire à prêcher, un ensemble du maître autel. L'eglise est classée MLH depuis  le 24/10/1914. Dans l'une des chapelles à l'intérieur : la chapelle Notre Dame vous pourrez y voir le vitrail de l'annonce faite à Marie.

vous pouvez en vous rendant sur le site du Petit Patrimoine, visite de l'église  entre autres : 

http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=19005_3 ( l'église intérieur )

Sur le site suivant vous y trouverez des fiches détaillées sur les trésors de la commune : https://www.vezereardoise.fr/signalétique-patrimoniale/allassac/

Allasac eglise

 

 

 

Allasac eglis tympan

photos venant du site : http://brive.pagesperso-orange.fr/allassac1.htm ne manquez pas d'y aller pour y voir d'autres photos de la ville et de son patrimoine, et encore merci à notre ami pour le prêt de photos.

 

Dans les autres édifices religieux de la commune on trouvera donc la chapelle Saint Férréol, dite chapelle de La Chartroulle avec une statue de Saint Férréol du XVII ème siècle en bois peint inscrite aux MH 25/10/1988. La chapelle Saint Laurent  présente une statue de Saint Laurent  des XV/XVI èmes siècles, MH 08/09/2005, la chapelle Saint Nicolas dite Chapelle de Brochat offre une statue de Saint Nicolas de Tolentino MH 25/10/1988 .  la chapelle  Saint Roch ( ou chapelle dite de Gauch) présente deux statues de saint Roch  : Saint Roch dit le pauvre qui a un air affligé, et Saint Roch dit le riche par la richesse de ses vêtements entre autres. Classés aux MH 06/12/2004.

En sortant d'Allassac vous pourrez découvrir de nombreux sujets de promenade tel que le vieux pont du Saillant sur la Vézère, les gorges de la Vézère depuis le belvédère de la Roche, le château du Saillant,  durant l'été de nombreuses patronales sont organisées autour des cinq chapelles.

vous pourrez revoir sur le blog les sujets des villages alentours : Chapelle du Saillant le 20/03/2013 et Les pans de Travassac le 16/05/2013).

Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

24 février 2017

SILENCE ON TOURNE A : SARLAT EN 1977 : " LES DUELLISTES " (24 DORDOGNE)

Le Périgord est réputé par la beauté de ses paysages et ses nombreux châteaux, depuis près d'un siècle il accueille les cinéastes pour des tournages de films et téléfilms nombreux, la Commission du film de  la Dordogne accueille les réalisateurs ( dordogne-cinema.com/

C'est ainsi  que le talentueux metteur en scène Ridley Scott a tourné en 1976 le film " Les Duellistes " ( sorti en 1977) et dont les principaux interprètes étaient : Harvey Keitel, Keith Carradine, Albert Finney, Cristina Raines. Le film fut tourné à Sarlat ville et Château de Puymartin, puis au château de Commarque, et d'autres prises de vues eurent lieu à Tursac, Vitrac et Domme.

Ce film obtint le Prix de la première oeuvre au Festival du film de Cannes en 1977.

 

Film 01

 

 Nous avons choisi de vous présenter quelques vues de Sarlat, car ce film est tiré d'une nouvelle parue en 1908 " Le Duel", dont l'auteur est Joseph Conrad. En effet, cette nouvelle a peut être été inspirée par la vie mouvementée d'un personnage célèbre de la ville, Le Général François Louis Fournier Sarlovèze né à Sarlat en 1772 et qui s'illustra durant la Révolution puis sous le Consulat, l'empire et la Restauration.et aux brillants états de service. Il était d'une force redoutable au sabre et au pistolet, très provocateur il devint célèbre aussi par ses duels et surtout par celui qu'il entretint durant de nombreuses années avec  l'aide de camp du Général Moreau : Pierre Dupont de l'Étang,  Fournier-Sarlovèze ayant en 1794 à Strasbourg provoqué et tué en duel un jeune homme de la ville se vit interdire de se rendre au bal que donnait le Général Moreau, et c'est ainsi que Fournier-Sarlovèze se rendit au bal et provoqua en duel Pierre Dupont qui lui barrait la route, l'affaire devait durer 19 ans durant lesquelles ils s'affrontèrent.

 

 

ruesarlat2

 

 

rues sarlat 5

rues sarlat4

( photos studio plume et eau - Merci à l'ami Jean-Marc metteur en scène) 

 

 

Film 02

Posté par riviereesperance à 07:06 - Commentaires [11] - Permalien [#]

14 février 2017

LA GRUE CENDRÉE ( GORGES DE LA DORDOGNE)

Le site Natura 2000 des Gorges de la Dordogne a pour vocation la protection d'espèces d'oiseaux d'intérêt européen. Il est localisé en amont de cette rivière au riche  patrimoine naturel et culturel.

Il s'étend sur près de 46 000  hectares répartis sur 3 départements : le Puy-de-dôme,(10) , le Cantal  (17) , et la Corrèze ( 36) ,regroupant près de 63 communes. Le site est constitue des gorges de la Dordogne et d'une partie de ses affluents tels que le Chavanon, l'Auze et la Maronne. Plusieurs espèces d'oiseaux ( 16 ) d'intéret européen ont valu ce classement des Gorges de la Dordogne.

Ainsi  nous pouvons y trouver des oiseaux nicheurs et des oiseaux de passage, car les Gorges constituent un couloir migratoire et une halte de repos pour les oiseaux faisant un long voyage et parmi ceux ci nous trouvons un oiseau qui nous est familier : La Grue cendrée, annonciatrice par son retour de l'arrivée des beaux jours et par son départ pour des contrées plus chaudes de l'hiver.

 

GrueCendree_DSCN3316-1

Grues cendrées, photo aimablement offerte par Mr Jacques Nicolin, son site consacré aux oiseaux et tout ce qui les concerne à ne pas laisser passer  à l'adresse suivante : http://www.oiseau-libre.net/Site/Credits-photographiques/index.html, avec les remerciements d' Odilon !!

 

La grue cendrée est le plus grand échassier d' Europe. Son plumage est d'un gris cendré relativement uniforme avec les rémiges ( plumes situées sur les ailes qui permettent à l'oiseau de voler) noirâtres. la tête et le haut du cou sont noirs, une bande blanche partant de l'oeil pour se terminer derrière le cou.

La grue cendrée  ( Linnaeus 1758) appartient à l'ordre des gruiformes, de la famille des gruidae. Sa taille de 1,10 à 1,25 m pour une envergure de 1,80 à 2,40 m, pour un poids de 4 à 6 kg,  elle a une longévité maximale observée de 26 ans dans la nature et de 42 ans en captivité.

Cet oiseau qui vole le cou et les pattes tendues émet des cris très caractéristiques qui font lever les têtes lors de leur passage en formation bien souvent en forme de V ou de Y . Hivernant dans les pays chauds tels que l' Afrique, l' Espagne . Les couples arrivent  sur leur site de nidification dans le nord de l'europe en mars-avril. La femelle va pondre 2 oeufs au maximum qui seront couvés à tour de role durant 30 jours. Les poussins suivent très vite leurs parents pour apprendre à se nourrir,  en général ils restent avec les parents jusqu'en hiver, ils ne quitteront les parents qu'entre janvier et mars. 

La grue cendrée  principalement végétarienne se nourrit principalement de racines, végétaux, de céréales qu'ele trouve dans les champs et cultures moissonées, quelques chenilles, sauterelles, limaces ... et parfois des petits vertébrés .

L'asséchement des milieux humides, marais et autres secteurs inondables, l'aménahgement des vallées, la fréquentation touristique, l'utilisation des étangs pour la pêche et/ou la chasse, sont peu propices à assurer de bonnes conditions pour la reproduction de la grue , ainsi que le développement de desproduits phytosanitaires.

La grue cendrée est une espèce protégée depuis1967 en France ( arrêté mùodifié du 17 avril 1981) , inscrite à l'annexe I de la directive Oiseaux, aux annexes II de la Convention de Berne, de Bonn et de Washington, à l'annexe A du règlement CEE/CITES et listée en catégorie B1 de l' AEWA (popultaions d'europe, Nord et Ouest).-AEWA : L'Accord sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie , est un traité international indépendant développé sous les auspices du programme des Nations Unies pour l'environnement et de la convention de Bonn, conclue le 16 juin 1995 à la Haye)

Si le déclin de la grue cendrée n'est plus d'actualité aujourd'hui, il n'en demeure pas moins que l'espèce reste vulnérable et peut être affectée par plusieurs facteurs dont certains sont l'oin d'être en régression. 

 

D'après : Cahiers d'Habitat " Oiseaux", MHHN : https://inpn.mnhn.fr/docs/cahab/fiches/Grue-cendree.pdf

Pour d'autres sites :http://gorgesdeladordogne.n2000.fr

 

 

Posté par riviereesperance à 14:52 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :