A 7 kms à l'est du Buisson de Cadouin et à 4kms au sud-ouest de Siorac-en-Périgord, blotti au creux d'un joli vallon se trouve le charmant village d' URVAL, qui possède une église romane fortifiée des XI ème et XII ème siècles, qui fut édifiée par les Anglais, à quelques mètres de cet édifice vous pourrez y voir un " four banal" qui dépendait de l'ancien presbytère d' Urval . 

Plaq

Ils ne sont pas nombreux à avoir traversé les siècles depuis le Moyen-Âge et il vaut le détour.

Pourquoi " Four BANAL " ? Le " Ban-Banal", appartenait en droit féodal au seigneur lequel protégeait les habitants du village et ses terres. Dès le XIème siècle, le seigneur va s'approprier le monopole  des installations du village telles que : le four à pain, le moulin, le pressoir, la forge. Les habitants de la seigneurie avaient obligation d'utiliser ces installations  contre redevance au seigneur ce dernier en assurait l'entretien.

Il fut supprimé dans les villes par Saint-Louis vers le milieu du XIIèmle siècle, ce n'est que lors de la Révolution de 1789 qu'il  fut aboli dans les campagnes.

Ce four est parvenu jusqu'à nous .En 1853 la toiture de lauzes fut recouverte de tuiles, il fut restauré en 1962 sous la direction de l'architecte départemental des M.H M. Meunier.

four1

fourAa

four5

four6

P1170831

 

( Photos Studio Plume et eau)

Il était fermé par une plaque  de pierre reproduisant  l'inscription latine : " Panem nostrum quotidinum da nobis hodie"( Donnez nous aujourd'hui notre pain quotidien). Celle ci fut découverte brisée sur le sol et a été remplacée par une plaque comportant la même inscription.

Au dessus du four se trouve la petite pièce où logeait le fournier ( boulanger). La cheminée et son cantou (four) sont intacts. C'est là qu'était pétri dans la maie  (grand coffre dans lequel on pétrissait le pain ou on le conservait). Il fut en service durant la guerre de 1914-1918.

Les tourtes sorties du four étaient rangées sur les étagères disposées sur la façade du bâtiment qui avait aussi son pigeonnier. L'ensemble est inscrit depuis le 10 avril 1941 aux  M.H.

Chaque année pour la fête du village le four est remis en fonction.

( Source : SHAP Tome XCI-1964)