01 février 2010

LES BARRAGES LE LONG DE LA RIVIERE DORDOGNE

"Les poètes, les promeneurs, les amoureux de la rivière auraient apprécié dans ces vallées l'austérité, la beauté et la paix des lieux et  auraient bien voulu les conserver dans leur nature ; mais une disposition aussi favorable à l'accumulation d'eau dans les barrages ne pouvait qu'attirer l'attention des économistes et des ingénieurs. Dès le début du siècle ( XXème), le projet était formulé ; mais il ne prit corps, dans les années 1920 qu'avec la pénurie de charbon dont souffrit la France après la Première Guerre mondiale, la... [Lire la suite]
Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 janvier 2010

GLENY ( 19 CORREZE)

GLENY, village situé au bord de la Dordogne entre Argentat et le barrage de Chastang, était autrefois chef-lieu de paroisse et centre primitif du bourg de Servières-le-Château de part son rôle clé au bord de la Dordogne. Connue depuis 875, l’ église de GLENY fut incendiée pendant la révolution. Il n’en reste aujourd’hui que le chœur. Vers 1688, Servières deviendra le chef-lieu de paroisse. Le port de GLENY, situé sur la rive droite est inclus dans la commune de Servières avec des dépendances de 40 hectares, ce qui peut... [Lire la suite]
Posté par riviereesperance à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2010

ASSOCIATION MIGRATEURS GARONNE DORDOGNE " MI.GA.DO "

Cette association a été crée en 1989 par le regroupement des 10 fédérations de pêche et 3 associations de pêcheurs professionnels des bassins de la Garonne et de la Dordogne. Si jadis les poissons migrateurs, faisaient partie de la rivière, c'est au 20ème siècle que la construction des barrages sur la dordogne a provoqué leur raréfaction en particulier : les saumons,  l'alose et l'esturgeon. Dans les années 1970 et 1984, les pouvoirs publics ont pris conscience de ce phénomène devant le seuil  critique des espèces. ... [Lire la suite]
Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 janvier 2010

L'ASSOCIATION : " LES AMIS DE CARENNAC " (46 Lot)

ODILON remontant la Dordogne à rencontré sur son chemin les " Amis de Carennac" et nous en fait une courte description.de leurs activités et leurs buts. " CARENNAC" ( 46 Lot) est un village lotois, surplombant la Dordogne, dont la première mention connue remonte à l'année 932. Ses maisons de pierre d'ocre, couvertes de grands toits de tuiles, se serrent autour d'un château, d'un cloître et d'une Eglise au tympan admirable. LES AMIS DE CARENNAC, fondée en 1961 par une vingtaine de personnes  pour... [Lire la suite]
Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 janvier 2010

CUBZAC LES PONTS : LE PONT G. EIFFEL (33 GIRONDE)

CUBZAC LES PONTS ( 33 Gironde) est une petite commune de 2000 habitants qui pourrait remonter au Néolitique, des traces d'habitat de cette époque y ont été trouvées. Bâtie sur un côteau dominant la vallée de a Dordogne, cette commune présente de nombreux sujets d'intérêt parmis lesquels le Pont Viaduc édifié par Gustave Eiffel en 1883. Auparavant pour traverser le fleuve : axe important du passage de la Dordogne sur la route Paris-Bordeaux en direction de l' Espagne, il y a eu : le bac à fond plat, le bac à traille, le bac à... [Lire la suite]
Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 janvier 2010

LE TRUFFADOU (46 LOT)

Le 31 Mai 1980, le dernier autorail de la ligne " Bordeaux-Aurillac" cessait de circuler entre Sarlat et St Denis-près-Martel. Cette ligne avait été mise en service en 1889. Deferrée en 1917 par les Américains, venus en renfort lors du premier conflit mondial, pour des besoins militaires, elle fut reconstruite en 1919 avec du rail américain ! Pendant la période entre les deux guerres, la ligne servait également au transport des truffes du marché de Martel,l'un des plus importants de France. D'où le nom de Truffadou donné à ce petit... [Lire la suite]
Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 janvier 2010

QUEUREUILH : LA CASCADE (63 PUY DE DOME )

Le massif du Sancy compte une douzaine de cascades, on peut citer la cascade du Saillant, de l' Aigle, de la Biche et la Peyrouze, de la Dore, du Serpent, du Saut du Loup, la grande Cascade, du Rossignolet, de la Vernière et du Plat à Barbe, de Vaucoux, d'Entraigues et de Queureuilh celle qui nous intéresse. A 2 kms du Mont Dore et à 15 kms de la Bourboule, tout près d'un village au nom de Prend-toi-Garde, on trouve la cascade de Queureuilh, d'environ 20 mètres de hauteur. Elle descend le long d'une coulée ( pierre volcaniquue) , sur... [Lire la suite]
Posté par riviereesperance à 07:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 janvier 2010

DELLUC LOUIS

  Louis DELLUC est né en 1894 à ALLES SUR DORDOGNE (24 Dordogne) charmant petit village sis sur les bords de la rivière du même nom. Il devint instituteur et il est nommé à Saint Vincent de Cosse en 1926 où il va exercer jusqu'à sa retraire. Il s'établit ensuite à Beynac( 24 Dordogne) pour se  consacrer à l'écriture. On lui doit le livre " Partis d' Argentat" qui est une évocation de la descente de la rivière Dordogne au temps de la batellerie. Il est surtout connu comme l'auteur du premier roman occitan écrit en Perigord... [Lire la suite]
Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 janvier 2010

BEAULIEU SUR DORDOGNE : L'ABBATIALE SAINT PIERRE

Fondée par Raoul de Turenne, Archevêque de Bourges, en 855 l' Abbaye se confond avec l'histoire de " Vellinus" premier nom de Beaulieu qui lui fut donné par Raoul de Turenne. Cet important monastère fut longtemps l'objet de discordes entre les familles de Turenne et de Castelnau, ce n'est que lors du Concile de Limoges en 1095 qu'elle revient à l'ordre de Cluny. Il faut savoir que Beaulieu et la Dordogne étaient une étape essentielle menant à Conques, Moissac, Toulouse et Compostelle importants lieux de pélerinage.    ... [Lire la suite]
Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
10 janvier 2010

L'AIGLE BOTTE ou HIERAATUS PENNATUS

L'aigle botté est un petit aigle d'une taille de 42 à 51 cms, mais d'une envergure de 110 à 135 cms, il se présente sous deux formes. La forme sombre la plus répandue tête et cou brun clair, front blanc, un croissant souligne le bas du dos. La forme claire: la culotte est blanche, les parties inférieures sont blanches plus au moins fauve. Il est rare et discret, classé "rare", il est protégé en France depuis 1976. Une de ses caractéristiques qui lui donne un vol gracieux c'est qu'il plane avec les ailes non relevées... [Lire la suite]
Posté par riviereesperance à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]