Le site Natura 2000 des Gorges de la Dordogne a pour vocation la protection d'espèces d'oiseaux d'intérêt européen. Il est localisé en amont de cette rivière au riche  patrimoine naturel et culturel.

Il s'étend sur près de 46 000  hectares répartis sur 3 départements : le Puy-de-dôme,(10) , le Cantal  (17) , et la Corrèze ( 36) ,regroupant près de 63 communes. Le site est constitue des gorges de la Dordogne et d'une partie de ses affluents tels que le Chavanon, l'Auze et la Maronne. Plusieurs espèces d'oiseaux ( 16 ) d'intéret européen ont valu ce classement des Gorges de la Dordogne.

Ainsi  nous pouvons y trouver des oiseaux nicheurs et des oiseaux de passage, car les Gorges constituent un couloir migratoire et une halte de repos pour les oiseaux faisant un long voyage et parmi ceux ci nous trouvons un oiseau qui nous est familier : La Grue cendrée, annonciatrice par son retour de l'arrivée des beaux jours et par son départ pour des contrées plus chaudes de l'hiver.

 

GrueCendree_DSCN3316-1

Grues cendrées, photo aimablement offerte par Mr Jacques Nicolin, son site consacré aux oiseaux et tout ce qui les concerne à ne pas laisser passer  à l'adresse suivante : http://www.oiseau-libre.net/Site/Credits-photographiques/index.html, avec les remerciements d' Odilon !!

 

La grue cendrée est le plus grand échassier d' Europe. Son plumage est d'un gris cendré relativement uniforme avec les rémiges ( plumes situées sur les ailes qui permettent à l'oiseau de voler) noirâtres. la tête et le haut du cou sont noirs, une bande blanche partant de l'oeil pour se terminer derrière le cou.

La grue cendrée  ( Linnaeus 1758) appartient à l'ordre des gruiformes, de la famille des gruidae. Sa taille de 1,10 à 1,25 m pour une envergure de 1,80 à 2,40 m, pour un poids de 4 à 6 kg,  elle a une longévité maximale observée de 26 ans dans la nature et de 42 ans en captivité.

Cet oiseau qui vole le cou et les pattes tendues émet des cris très caractéristiques qui font lever les têtes lors de leur passage en formation bien souvent en forme de V ou de Y . Hivernant dans les pays chauds tels que l' Afrique, l' Espagne . Les couples arrivent  sur leur site de nidification dans le nord de l'europe en mars-avril. La femelle va pondre 2 oeufs au maximum qui seront couvés à tour de role durant 30 jours. Les poussins suivent très vite leurs parents pour apprendre à se nourrir,  en général ils restent avec les parents jusqu'en hiver, ils ne quitteront les parents qu'entre janvier et mars. 

La grue cendrée  principalement végétarienne se nourrit principalement de racines, végétaux, de céréales qu'ele trouve dans les champs et cultures moissonées, quelques chenilles, sauterelles, limaces ... et parfois des petits vertébrés .

L'asséchement des milieux humides, marais et autres secteurs inondables, l'aménahgement des vallées, la fréquentation touristique, l'utilisation des étangs pour la pêche et/ou la chasse, sont peu propices à assurer de bonnes conditions pour la reproduction de la grue , ainsi que le développement de desproduits phytosanitaires.

La grue cendrée est une espèce protégée depuis1967 en France ( arrêté mùodifié du 17 avril 1981) , inscrite à l'annexe I de la directive Oiseaux, aux annexes II de la Convention de Berne, de Bonn et de Washington, à l'annexe A du règlement CEE/CITES et listée en catégorie B1 de l' AEWA (popultaions d'europe, Nord et Ouest).-AEWA : L'Accord sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie , est un traité international indépendant développé sous les auspices du programme des Nations Unies pour l'environnement et de la convention de Bonn, conclue le 16 juin 1995 à la Haye)

Si le déclin de la grue cendrée n'est plus d'actualité aujourd'hui, il n'en demeure pas moins que l'espèce reste vulnérable et peut être affectée par plusieurs facteurs dont certains sont l'oin d'être en régression. 

 

D'après : Cahiers d'Habitat " Oiseaux", MHHN : https://inpn.mnhn.fr/docs/cahab/fiches/Grue-cendree.pdf

Pour d'autres sites :http://gorgesdeladordogne.n2000.fr