" Les évolutions des techniques de production agricole, sylvicole, industriel et minière, ainsi que les pratiques en matière d'aménagement du territoire, d'urbanisme, de transport, de réseaux, de tourisme et de loisirs, et plus généralement les changements économiques mondiaux ont très fréquemment conduit à une transformation des paysages. La Convention européenne du paysage exprime le souci de parvenir ainsi à un développement durable fondé sur un équilibre harmonieux entre les besoins sociaux, l'économie et l'environnement."

" La Convention européenne du paysage -appelée également la Convention de Florence - a pour objet de promouvoir la protection, la gestion et l'aménagement des paysages européens et d'organiser la coopération européenne dans ce domaine. Ellea été adoptée le 20 octobre 2000 à Florence ( Italie) et est entrée en vigueur le 1er mars 2004 ( série des Traités du conseil de l' Europe n° 176). Elle est ouverte à la signature des Etats membres du conseil de l' Europe et à l'adhésion  de la communauté européenne et des Etats européens non membre. Elle constitue le premier traité international exclusivement consacré à l'ensemble des dimensions du paysage européen."

 

1

 

beynac1

 

( Photos studio plume et eau, la rivière dordogne et ses paysages, chateau de Beynac) 

Dans le préambule de la Convention européenne du Paysage, adoptée le 20 octobre 2000 à Florence ( Italie), il est dit que :

" LE PAYSAGE...

...participe de manière importante à l'intérêt général, sur les plans culturel, écologique, environnemental et social, et ... constitue une ressource favorable à l'activité économique, dont une protection, une gestion et un aménagement appropriés peuvent contribuer à la création d'emplois ;

... concourt à l'élaboration des cultures locales et ... représente une composante fondamentale du patrimoine culturel et naturel de l' Europe, contribuant  l'épanouissement des êtres humains et  la consolidation de l'identité européenne ; 

... est partout un élément important de la qualité de vie des populations : dans les milieux urbains et dans les campagnes, dans les territoires dégradés comme dans ceux de grande qualité, dans les espaces remarquables comme dans ceux du quotidien ;

... constitue un élément essentiel du bien-être individuel et social et ... sa protection, sa gestion et son aménagement impliquent des droits et des responsabilités pour chacun."

Le champ d'appoication de la Convention : 

Elle s'applique à tout le territoire des Parties et porte sur les espaces naturels, urbains et péri-urbains qu'ils soient terrestres, aquatiques ou maritimes.

Elle ne concerne donc pas uniquement les paysages remarquables, les paysages ordinaires du quotidien et les espaces dégradés.

Il existe un "Prix du Paysage du Conseil de l' Europe " qui constitue une reconnaissance de la politique ou des mesures prises par des collectivités locales et régionales ou des organisations non gouvernementales en matière de protection, de gestion et/ou d'aménagement durable de leurs paysages, faisant preuve d'une efficacité durable et pouvant aussi servir d'exemple aux autres collectivités territoriales européennes."

D'après : http://www.coe.int/fr/web/landscape/the-european-landscape-convention

 

 

paysage1

 

paysage3

paysages4

 

( photos studio plume et eau, la rivière Dordogne et ses paysages, ci-dessus La roque Gageac)