La plus grande partie de la commune est formée d'un plateau boisé. Elle faisait partie de la Vicomté de Turenne, châtellenie de Servières. Située à peu de distance de : Mauriac ( 20 km), Tulle (25km) Argentat (21 km), Beaulieu-sur-dordogne (36 km).

Son église :  Église paroissiale Saint Médard,   construite au XIII ème siècle est de style roman ayant la forme d'une double croix et elle a fait l'objet de nombreuses modifications jusqu'au XVII ème siècle. Elle se dresse en bordure du chemin allant autrefois de Vézelay à Saint Jacques-de-Compostelle en passant par Rocamadour, itinéraire emprunté par de nombreux pèlerins. Elle présente un portail du XIV ème siècle, la nef est couverte d'une voûte basse en berceau et en bois.

 

eglise

( Eglise Saint Médard, photo venant de notre ami :Michel Vincendeau : http://www.mesvoyagesenfrance.com, d'autres photos de ce charmant village sur son blog , avec nos remerciements)

 

Elle est de taille moyenne composée d'une nef flanquée symétriquement de deux chapelles au nord et au sud et d'un choeur à chevet plat contre lequel est accolé le volume de l'ancien presbytère. Elle s'ouvre à l'ouest par un portail encadré de deux contreforts massifs formant porche et surmonté d'un clocher mur percé de quatre baies des cloches.

Entre la première et la deuxième chapelle on peut voir une statue d'art populaire du XV ème siècle représentant St Jacques-le-Majeur. Une des chapelle abrite une statue de la Vierge de l' Immaculée Conception en bois doré et marouflé datant du XVIII ème siècle, l'autel de la chapelle porte les initiales de la Vierge date lui aussi du XVIII ème siècle. Cette église abritait  de nombreux objets d'art, dont une partie a été transférée dans l' Eglise de Lapleau.( notamment les chasses voir blog : ) Dans le choeur on peut voir un retable de la fin du XVII ème début du XVIII ème siècle. Il est dû au travail des moines ébénistes de l'abbaye de Valette. Sur les deux panneaux on peut voir St Médard coiffé d'une mitre et tenant d'une main une croix processionnelle.

 

retable

( http://brive.pagesperso-orange.fr merci à Boris Debon pour son autorisation, d'autres photos sur son blog, tout sur la Corrèze)

Après avoir passé le Peuch et Beunac, deux hameaux ruraux caractéristiques de cette partie des gorges de la Dordogne on arrive au niveau d'un petit pont se trouve une plaque  à la mémoire des réfractaires et maquisards de la Vallée de la dordogne. Par un chemin difficile d'accès vous pouvez accéder à un magnifique panorama sur la vallée de la Dordogne. Plus loin en contrebas du village de Chapeloune une piste forestière conduit à une table d'oreintation avec un magnifique panorama sur la Dordogne, et à l'horizon, les Monts du Cantal dont le Puy Mary.

 

Maquis

(http://www.mesvoyagesenfrance.com, pour consulter d'autres photos)

De la Chapeloune, on atteint la Dordogne au Pont-du-chambon. Aujourd'hui noyés sous les eaux, se trouvaient autrefois un village et un pont suspendu. Un nouveau pont suspendu a été édifié pour franchir la rivière. Également Le Roc Charlat surplombant de près de 200 m la dordogne. Dans ce rocher, se trouvent des abris sous roche ayant servi de refuge aux habitants de la région pourchassés au temps de la guerre de Cent ans et des guerre de religion.

 

Pont-SML

(http://www.mesvoyagesenfrance.com)