En surplomb de la vallée de la Maronne, au coeur de la Xaintrie blanche,  le village de Hautefage, site préhistorique ,  présente un exceptionnel panorama sur la gorge creusée par la  rivière Maronne. Son nom vient des hautes forets de hêtres " Altafagia" qui devaient recouvrir une part de son finage

( Finage :  c'est l'ensemble des terres, aux limites imprécises jusqu' à l'époque moderne nécessaires à la vie d'une communauté rurale : le finage englobe donc les jardins, les champs, les prés, exploités individuellement, les landes et les bois, utilisés collectivement. Le finage est l'élement d'unité le plus solide de la communauté villageoise, qui peut être par ailleurs morcelée entre plusieurs juridictions laïques  ou religieuses . Source : François Moyen : http://www.universalis.fr/encyclopedie/finage/) 

Hautefage 1

Hautefage 2

( photos aimablement prêtées par notre ami : http://www.mesvoyagesenfrance.com, chez qui vous pourrez continuer la visite de Hautefage en photos)

Dans ce  charmant village se trouve  " L'Eglise Notre-Dame ", ( I.M.H en date du 12/06/1926), par suite de reprises ou de remaniements, elle présente des parties dissemblables : abside romane, nef et chapelles du XV ème siècle, un clocher du XIII ème. L'abside est à cinq pans, à l'extérieur comme à l'intérieur.  . Le portail présente de nombreuses voussures  ( un des arcs emboîtes encadrant le haut d'une porte ou d'un portail),  atteignant 3,50 m de profondeur ( 28 colonnes composent ce porche).Il ne porte pas de tympan. Les bases sont composées de deux tores ( moulure demi-cylindrique fréquente dans l'art roman limousin), se chevauchant sans gorge intermédiaire, les chapiteaux à crochets sont minces, allongés, très peu sculptés et ne possèdent pas de tailloirs, ( tablette de pierre surmontant un chapiteau mais indépendante de celui-ci ).

Mais ce qui est rare on y découvre  : " une Poutre de gloire "  du XVII ème siècle, ( poutre transversale destinée à recevoir les statues du Christ en croix, accompagné toujours de deux personnages) ; ici  il s'agit d'une poutre de gloire en bois peint polychrome : Le Christ est vêtu d'un périzonium blanc ; la Vierge une robe rouge et un manteau bleu portant la main droite sur son coeur et tenant un mouchoir ; Saint Jean est vêtu d'une tunique verte et d'un manteau rouge ) . Dans l'une des chapelles sur le retable du XVIII ème siècle on peut y voir  la statue de Saint Roch, accompagné de son ange et de son chien.

Hautefage-33

( Poutre de Gloire Calvaire,  photo Rivière Philippe  Ministère de la culture, Base Palissyhttp://www.culture.gouv.fr/public/mistral/palissy_fr

On trouve encore  certaines maisons du village qui ont conservé leurs balcons en bois, qui servaient sans doute de séchoirs à châtaignes compte tenu du climat privilégié de la vallée. 

Aux alentours d'autres visites  : Argentat, ( en revenant sur Argentat , au Garrel, panorama sur les deux vallées),  Les Tours de Merle, Bassignac-le-Haut et bien sur le barrage de Hautefage.