Le site Natura 2000 " Gorges de la Dordogne" est une Z.P.S ( Zone de protection spéciale) qui s'étend dans les départements du Cantal, de la Corrèze et du Puy de dôme, dans des espaces limités et plus particulièrement les Gorges de la Dordogne qui abritent des espèces d'oiseaux justifiant la Z.P.S, parmi ces espèces protégées, en raison de leur faible peuplement, figure le Busard Cendré ( Cirrus pygargus - Linné 1758- de l'ordre des Accipiformes de la famille des Accipitridés.

C'est un rapace diurne de taille moyenne, on reconnaît le mâle adulte à son plumage gris cendré dessus avec le bout des ailes noirs, les sous-caudales sont tachées de gris et de brun ; les côtés de la tête, la gorge et la poitrine sont gris cendré, le dessous du corps et des ailes blancs grisâtre rayé de roux.  Il possède un corps d'une longueur de 35 à 50 cm pour une envergure de 105 à 120 cm ; son poids oscille entre 227/370 grammes pour le mâle, 290/445 grammes pour la femelle.

b

 

Gravure  de Henry Eeeles DRESSER, ( 1838-1/1915) tirée de " Histoire des Oiseaux d' Europe " de Henry Eeeles et John Gerrard Keulemans.(1905-1910)

 

En France, l'espèce n'est présente qu'en période de reproduction. C'est un migrateur au long cours. De retour de leurs quartiers d'hivers africains, les premiers busards cendrés arrivent en France entre le 1er et le 15 avril parfois jusqu'en mai. En fin de saison de reproduction, les busards cendrés se rassemblent en dortoirs, souvent importants, la migration postnuptiale se déroule surtout du 15 août au début de septembre, l'espèce devient rare dans la dernière quinzaine de septembre.

Sur leur site de reproduction, les mâles exécutent leur parade nuptiale,  Le nid est construit au sol avec la végétation disponible alentours. La femelle pond 4/5 oeufs à partir de la mi-mai jusqu'au 15 juin, l'incubation durant un mois. C'est la femelle qui couve et s'occupe des poussins,le mâle s'occupe du ravitaillement. Les jeunes prennent leur envol au bout de 30/35 jours tout en restant sous la garde des parents, puis début août jeunes et adultes vont se disperser. l'âge d'accession à la reproduction intervient à un an pour les femelles et deux ans pour les mâles.

Le busard cendré se nourrit de petits animaux terrestres ce sont : des rongeurs : campagnols, des insectes, reptiles, des passereaux selon les régions. Il vole à quelques mètres de hauteur scrutant le sol pour surprendre ses proies et fondre sur elles.

Dispersé à travers tout le pays, seule une faible proportion de l'effectif national se reproduit dans les réserves humides ou depuis plusieurs années, des associations de protection de la nature, des structures administratives ( conservatoires, parc) ont engagé une politique d'acquisition de sites de reproduction permettant l'envol d'un petit nombre de nichées chaque année.

il est considéré " A surveiller" en France et fait l'objet d'un suivi régulier quant aux effectifs nicheurs recensés. Ils sont menaés par la destruction des nichées par le fait des activités agricoles, le fauchage des prairies ; la baisse des disponibilités alimentaires notamment des campagnols qui subissent les conséquences de l'abandon progressif des prairies au profit des cultures ; la régression des habitats naturels favorisant la nidification et sur leur site d'hivernage les produits toxiques utilisés en agriculture.

La conservation des rapaces est un travail de longue haleine pour les personnes intéressées à leur sauvegarde, nous vous recommandons vivement la revue " L'Oiseau Magazine" éditée par la L.P.O Corderie Royale BP 263  - 17305 ROCHEFORT Cedex - tél 05 46 82 12 34. Dans cette publication trimestrielle vous trouverez : lavie des régions, des enquêtes sur les différentes sortes de rapaces sur notre territoire, et à l'international,  la vie des associations qui s'en occupent et leurs activités.

 

Source : d'après le document Cahiers d'Habitat " oiseaux" MEEDDAT-MNHN. Pour voir des photos du Busard cendré  et de plus amples informations vous pouvez vous rendre sur le site suivant : http://www.oiseaux.net/oiseaux/busard.cendre.html