Sur le coteau de Montalon, Près de Saint-André-de-cubzac( 33)  la rivière Dordogne termine sa longue route en rejoignant la Garonne. Sur le coteau de Montalon point culminant de la région  à  73 mètres,  au milieu des vignes aujourd'hui, ,une stèle  signale le passage du 45 e degré latitude Nord, soit à égale distance  du pole Nord et de l' Equateur  nous  pouvons voir  les tours  d'anciens moulins à vent , construits au XVIIIème siècle.

Carte belleyme

 

Carte de Belleyme situant les moulins et Saint-André-de-Cubzac

 

 

45ème

Stèle mentionnant le passage du 45e parallèle, cette photo provient du site de : http://virjaja.over-blog.com ( du 4 mai 2009) vous pourrez y voir de nombreuses photos des moulins, une vue panoramique sur le Pont Eiffel entre autres.

C'est en 1761 que Louis XV par Edit royal ordonna leur construction afin de permettre la culture des céréales pour nourrir le peuple.On venait moudre le grain à Montalon provenant des terres à blé, à seigle et à avoine des environs,la vigne était peu présente à cette époque. Les meuniers de Montalon étaient assez fortunés.Quelques moulins seigneuriaux seront détruits à la Révolution ; les autres sont restés en activité jusqu'vers 1900, époque à laquelle les grands moulins à vapeur ont mis les derniers meuniers à la retraite.

Aujourd'hui depuis le coteau de Montalon la vue est magnifique sur les vignobles allant du tertre de Fronsac aux côtes de Blaye en passant par Bordeaux .Ils sont mentionnés sur la carte de Belleyme publiée à la fin du XVIIIème siècle ;  ils sont présents sur le cadastre de 1845 où l'on en dénombre une dizaine,  aujourd'hui  il n'en reste plus que cinq . Ils ne sont pas isolés dans le paysage  aux environs immédiats se trouvent d'autres moulins : le moulin de la Vignolle, qui se détache sur le sommet du coteau joignant Montalon au Bouilh ; les trois moulins de Peyrelebade au pied du coteau et, dominant la rivière le moulin de Port-Auger,  vestiges d'une très importante activité meunière, les tours ont été rénovées.

moulin

L'un des moulins actuels, photo provenant du site : commons.vikimedia.org : auteur : Ravenbuck

Nombreux sur la crête des coteaux bordant au nord la Dordogne, ces moulins sont  typiques de l' Aquitaine. Typologiquement, ils appartiennent à la série des moulins-tours, dont plusieurs exemplaires girondins à Vensac et à Montagne, sont en état de marche. Leur fût cylindrique élancé, construit en pierre de bon appareil  et moellons, repose sur une motte artificielle qui constitue une terrasse permettant d'accèder aux ailes. 

Vous aimez les moulins à vent ? un site complet pour toute la France, rendez-vous à  moulins-a-vent.net.