BRANNE, petite commune du Bordelais et du Bazadais est le trait d'union entre Saint-Emilion et l'Entre-Deux-Mers. Située sur un ensemble de collines et vallons peu élevés elle borde la rivière Dordogne. L'importance  et la dimension de la cale et des quais, la forte concentration le long des berges de multiples activités telles que les pêcheurs, les moulins, en ont fait dès le XVII ème siècle un endroit privilégié de son port qui était alors très fréquenté. La navigation fluviale avec les gabares ont contribué à sa prospérité la commune étant construite en bordure de rivière d'où un accès facile pour les marchandises qui étaient débarquées ou embarquées.

Pont-bois-branne

 

( Le Pont suspendu en bois de 1845)

"Au temps de l'invasion des barbares, il est certain que les Normands passèrent souvent à Branne pour aller ravager les riches plaines des rives de la Dordogne et détruire la florissante ville de Bergerac qu'ils mirent à feu et à sang au milieu du IX ème siècle. C'est par Branne que passèrent souvent les armées Royales et les personnages de la Cour qui se rendaient à Bordeaux ou dans le midi de la France ou qui revenaient de ces contrées.

Le 18 décembre 1615, Louis XIII venant de Bordeaux passa avec sa Cour la Dordogne sur un pont de bateaux pour se rendre à Libourne. Le 15 juillet 1659 le Cardinal Mazarin se rendait de Libourne à Cadillac et passa lui aussi sur un pont de bateaux . "( Source Histoire du Canton de Branne, J Mongelous, 1ère édition 1887).

Il était donc nécessaire de pouvoir relier les deux rives de la Dordogne, il y eut d'abord un bac , ( voir blog : Droits de Bac à Branne, 09/04/2013) il était très fréquenté par les pélerins qui se rendaient à Saint-Jacques-de-Compostelle, puis au XIX ème siècle fut érigé le Pont suspendu en bois, lequel était toujours à péage avec les barrières d'octroi ( octroi : taxe qui était perçue à l'entrée d'une ville sur certaines denrées)  mais permettait de mieux circuler entre les deux rives.  C'est Pierre DEBANS ainé qui en 1845 avait obtenu l'adjudication-concession d'un pont suspendu sur la Dordogne et ce pour une durée de 99 ans. Il rendra service jusqu'en 1911 date à laquelle il fut doublé par le Pont dit " Eiffel ", lequel lors de la retraite de l'armée allemande le 24 août 1944 le fit sauter. Il sera reconstruit et élargi tel que l'on peut l'emprunter de nos jours.

Pt-branne-pano

Pt1

pt2_2

pt3

( Photos du Pont de Branne et vues aériennes, Photos studio Plume et eau)