La Dordogne dans sa partie amont, est sensible aux apports de la Cère et de la Maronne , d'autant plus que sa vallée y est étroite. A Bergerac, grossie  de la Vézère elle peut encore s'élever rapidement.

Parmi les crues historiques de la Dordogne, celle survenue le 8 décembre 1944 est considérée comme la crue maximale du XXème siècle sur le bassin versant amont. Elle n'est toutefois pas la plus forte observée à Argentat et Beaulieu-sur-Dordogne. En effet, la crue de 1866 a atteint 6,8 ou 6,9 m )à l'échelle d' Argentat et 6,7 ou 6,8 à l' échelle de Beaulieu-sur-Dordogne.  ( Source :DREAL Midi-Pyrénées).

" Le JOURNAL DE BERGERAC" de septembre 1866, relate la crue du 25 septembre 1866 ainsi :

" Les pluies continuelles de ces jours derniers ont tellement grossi les eaux de la Dordogne et de ses affluents, qu'il faut remonter jusqu'en 1843 pour trouver une pareille inondation. Dans la journée de mardi, plusieurs bateaux ont été brisés contre les piles du Pont de Bergerac, une maison  toute entière été emportée en face de la ville, et pendant l'après midi, les eaux de la rivière ont roulé une énorme quantité d'arbres, de  meubles, de palliers, et surtout de citrouilles. 
Diverses observations ont évalué à 18 ou 20 000 le nombre de ces cucurbitacés. Dès le mercredi matin les eaux ont diminué de 1 m 55, mais dans la journée, on a encore constaté la descente de troncs d'abres, de bateaux brisés et beaucoup de cochons.Nous devons admettre que plusieurs marchands de ces animaux ont éprouvé des considérables avaries en traversant la Dordogne. Plusieurs correspondances nous apprennent que d'immenses dégâts occasionnés par l'inondation de la Dordogne et de la Vézère, ont été éprouvés à Limeuil, Trémolat, Terrasson, Siorac etc...

Aujourd'hui la Dordogne est encore forte, mais elle est renfermée dans son lit. " ( Source : Archives Municipales de Bergerac : " Le Journal de Bergerac ").

Wcrue-Port

WECHELLES-DES-CRUES

 

Cette crue dite " des citrouilles" est depuis ainsi nommée dans tous les documents de rapportant à cet épisode dans les documents faisant état des crues passées.

odiloncourges