L'esturgeon européen : Acipenser sturio, est une espèce piscicole qui était autrefois abondante dans l'Estuaire de la Gironde et dans la Garonne et Dordogne.

En France, l'esturgeon européen est le plus grand poisson qui migre en rivière pour se reproduire tout en effectuant l'essentiel de sa croissance en mer. Des années 1949 à 1980 il était encore très présent sur l'axe Gironde-Garonne-Dordogne, mais c'est aussi à cette époque que s'est amorcée le déclin de sa population.

WWfiche_esturgeon

L'esturgeon se caractérise par un corps allongé recouvert de 5 rangées longitudinales de plaques osseuses, le squelette n'est que partiellement ossifié. Le dos gris cendré à gris brun avec des reflets verts, le ventre jaunâtre aux reflets argentés, un museau pointu.

L'esturgeon est un poisson de très grande taille pouvant mesurer pour le mâle jusqu'à 1,50 m et la femelle plus de 2 m, elle peut peser de 50/60 kg, il  peut vivre 50  à 100 ans  , ou plutôt pouvait vivre ....

Il remonte l'estuaire de mars à juin pour pondre dans les frayres de Dordogne et Garonne : la femelle pond environ 10 000 oeufs par kg de son poids. Après la ponte les azdultes retournent en mer. Les alevins restent 2 à 4 ans dans le secteuravant de rejoindre la mer. Chaque année d'avril à septembre les juvéniles ( 4 à 14 ans) remontent le bas estuaire c'est la : " mouvée de la saint Jean".

Le développement industriel, l'aménagement, l'équipement des fleuves ( barrages) et des estuaires,la dégradation de la qualité des eaux, la destruction des frayères, puis au 20ème siècle l'intensification de la pêche  et la production du caviar ont entraîné sa quasi-disparition.

Dès 1977 les études menées par différents organismes ont constaté le danger d'extinction de l'espèce. L'esturgeon européen est l'une des 5 spèces de poissons cigtés comme prioritaires pour leur sauvegarde et figure sur la liste rouge de l'UICM ( Annexe II de la directive Habitat n° 92/43 C.E.E). Il est protégé par plusieurs conventions internationales et directives européennes. depuis 1982 il est nterdit de pêcher l'esturgeon sur tout le territoire français.

WEPIDOR-Estuergeon-SOS

( Document extrait de la brochure  " Les aventures de Sturio 007, Sauvetage en Haute Mer"  dessin de Jacques Hurtaud réalise par EPIDOR L'établissement Public Territorial du Bassin de la Dordogne)

En 1994 le plan européen " Life Nature" de restauration de l'esturgeon a été mis en place. C'est dans ce cadre que le CEMAGREF dans sa station expérimentale de Saint Seurin sur l' Isle effectue des recherches sur cette espèce menacée avec l'aide d'esturgeons d'élevage. En 1995 la capture accidentelle par des pêcheurs de 2 géniteurs a permis la réalisation d'une première production de 23 000 larves par reproduction artificielle. En 2008 un plan national de restauration de l'esturgeon européen a été mis en place.  Le programme de sauvegarde de cette espèce est coordonné par la Direction Régionale de l'environnement et l'aménagement et du logement d'Aquitaine ( dreal), associe le WWF France, les Etablissements Publics de bassin EPIDOR ( bassin de la Dordogne) SWEAG ( Bassin de la Garonne ) et SMIDDEST ( Estuaire de la Gironde) Comité National des pêches maritimes et des élevages marins ( CNPMEM) et bénéficie du soutien du FEDER Aquitaine, du Ministère chargé de l'environnement des régions Aquitaine et Poitou-Charentes, des épartements de Charente Maritime et de Gironde et de l'Agence de l'eau Adour-Garonne. Sans oublier l'association  MIGADO ( voir blog lettre " M") qui a Bergerac s'occupe de la reproduction .

Le 6 septembre 2012, sur les bords de la Dordogne à Castilloon-la-Bataille (33) l' ONEMA et l' irstea ( ex CEMAGREF) ont procédé à un lacher de jeunes esturgeons. En 2012 ce sont 700 000 petits esturgeons qui ont été relachés, pour certains ils font l'objet d'un suivi scientifique ayant été équipés de matériel émetteur.

Sources selon les documents de  : IRSTEA ( www.irstea.fr) le Conservatoire de l' Estuaire de la Gironde (http://www.estuairegironde.net) où vous pourrez trouver toutes les informations relatives à cette opération de restauration de l'esturgeon européen.