De nombreux oiseaux sont présents le long des rives de la Dordogne laquelle offre pour les uns et les autres gîte et couvert...

Pour qui aime à se promener au bord de notre Rivière Espérance, il pourra apercevoir le vol rapide de l'hirondelle de rivage ( Riparia riparia) qui niche dans les berges sablonneuses et les zones humides.

C'est un passéïdé de la famille des Hirundinidés qui se différencie de l'hirondelle rustique que nous voyons dans nos villes et campagnes : en effet elle est d'une taille plus petite - 12 cm et son poids de 12/18 grammes - , sa couleur : elle a le dos brun, une petite queue, la gorge et le dessous du ventre sont blancs.

L'hirondelle de rivage creuse un tunnel soit dans la partie abrupte d'une falaise, d'une gravière, à l'extrémité du tunnel elle fait son nid avec  des herbes et des plumes. Ce nid pourra être utilisé le cas échéant durant plusieurs années.

La femelle a généralement 2 nichées. Elle pond 4 à 5 oeufs, l'incubation va durer 14 jours : les petits sont nourris avec des moucherons et des petits insectes par les deux parents et au 19 ème jour ils prennent leur envol et s'en vont à leur tour à la chasse aux insectes au dessus de l'eau.

C'est après leur reproduction qu'elles se préparent à migrer vers le sud en hiver.

L'hirondelle de rivage est protégée en France par l'arrêté ministériel du 17 avri 1981 et ce sur l'ensemble du territoire

Whirondelle-de-rivages

Source image avec nos remerciements :http://environnement.ecole.free.fr/