C'est à la maison primitive de Val qu'on doit attribuer la construction de l' église de Lanobre ( 1100). Le grès qui a servi à l'édification de l'ensemble et à la taille des chapiteaux, provient des carrières aujourd'hui submergées ( note : lors de la construction des grands barrages dans la région)  et autrefois ouvertes au flanc d'une basse terrasse de la vallée de la Dordogne.

C'est un des plus beaux monuments de style Roman en Haute-Auvergne : " L'harmonie de sa construction intérieure, la multiplicité de ses  colonnes, l'élévation de ses voûtes élancées pour un édifice roman, ses arcades d'un profit si pur nous la font classer après N-D des Miracles de Mauriac. Seul le clocher moderne, lourd et carré, ne s'harmonise pas du tout avec l'édifice ( le clocher de l'époque, octogonal, a été détruit par la foudre à la fin du XIXème siècle). La grande entrée, réparée au XIVème siècle est de style ogival. Les pentures en fer forgé  qui décorent la porte principale sont de la même époque et classées " Monument Historique (20/12/1916)."

Weglmise-lanobre

L'église a une longueur totale de 29,20 m y compris l'abside, et une largeur de 10,75 m. La nef centrale large de 4,10 m est divisée en cinq travées et voûtée en berceau. La croisée du transept est recouverte d'une coupole sur trompes en cul-de-four maintenue par des arcs et des doubleaux dont les retombées s'appuient sur des chapiteaux historiés. Classés parmi les plus beaux et les plus intéressants de nos églises romanes on peut citer parmi les plus remarquables : St Michel veillant face au démon, au pèsement des âmes ; l'Annonciation, La Visitation, La Nativité ; Jésus enfant au Temple ; Jongleurs montrant des singes ; le chapiteau de l' Avare.

Weglise-naobre-2

 

(Source texte : Mr Joseph Marcombe, office de Tourisme  de Lanobre, brochure- Lanobre Cantal, un guide, une histoire - éditée en 1980, Éditions Gerbert à Aurillac.

( Photos du site Petit Patrimoine sur lequel vous trouverez des photos de l'intérieur de l'église.Merci de leur amabilité.)