Tous ceux qui viennent visiter CARENNAC pour y admirer l' Eglise Romane et son tympan du XIIème siècle, son cloître, sa mise au tombeau du XVI ème, les expositions de la Maison de la Dordogne et bien d'autres édifices prestigieux passent sur le pont enjambant la Dordogne au niveau du hameau de Cabrette.

Mais il n'en a pas toujours été ainsi . Il y a plus de 150 ans, à cet endroit se trouvait " L Île Barrate", célébrée par Fénelon qui Prieur de l' Abbaye de 1781 à 1795 y écrivit  " Les aventures de Télémaque"  récit des aventures d' Ulysse, elle fut désignée sous le nom  " d'Île de la Calypso ".

A cette époque on pouvait franchir la Dordogne à gué mais avec de grands risques. Deux bacs l'un au nord propriété de la famille Dunoyer de Segonzac dit " Le grand Bac" reliait l Île au village de Cabrette, l'autre dit " Le petit Bac" propriété de la famille Valrivière reliait Carennac à la partie sud de l' Île.

Le grand bac faisait payer l' octroi ( droit sur les marchandises ) et le passage, le petit bac ne faisait payer que le passage.

En 1845 François Dunoyer de Segonzac fit construire le petit pont de l' Hermitage qui supprimait le petit bac, puis en 1848 il fit construire  à ses frais un pont suspendu à péage. Ce pont  était soutenu par des câbles en acier et le tablier était en bois, il supportait tant bien que mal les nombreux passages de charrettes et autres engins, plusieurs incidents eurent lieu.

Racheté par l' État en 1900, ce qui marquait la fin du péage, et  compte tenu de son état, il fut remplacé en 1939 par le pont actuel qui a été rénové en 1957.

( source texte d'après le Bulletin de l' association des amis de Carennac novembre 2001, Le Pont suspendu de Carennac étude par Mr Jean Claude Ayroles).Voir lettre " A " association pour tout lire toute l'histoire de ce pont.

Photo du pont actuel de Mr Jacques Massot, sur structurae avec nos vifs remerciements.

carennac_pont_suspenduw