Non loin de la commune de Martel, (ancienne capitale de la vicomté de Turenne) sur une falaise qui domine de 150 mètres la Dordogne, sur sa rive droite se dresse le château de Mirandol.

J. Calmon attribue à Gaillard de Mirandol la construction à cet endroit d'un repaire et d'une chapelle où il aurait abrité une partie des reliques rapportées de la première croisade.

Wmirandoldord

D'après le même auteur, il resterait du repaire une porte et des fragments de murs visibles dans la cave C'est une famille de chevaliers qui donne son nom au lieu. Les Mirandol sont présents dès le XIème siècle en la personne de Gaillard qui accompagne le vicomte de Turenne lors de la première Croisade en 1095. La famille de Mirandol garda le château jusqu'en 1694 date à laquelle il passa par mariage dans la famille de Lasteyrie, mais il avait été reconstruit ou modifié plusieurs fois. La cheminée de la grande salle date de la fin du XVème siècle ou du début du XVI ème. D'autres parties, notamment l'escalier, semblent du XVIIème siècle.

WchaMirandol

Le manoir est composé d'un corps de bâtiment rectangulaire d'où se détachent au Nord et au Sud deux ailes en retour d'équerre; celle du sud se termine par une petite tour ronde où l'onvoit de petites meurtrières pour armes à feu. La grande salle possède une cheminée monumentale de pierre à moulures prismatiques et un plafond à la francaise. L'escalier rampe sur rampe situé au centre du bâtiment principal est en partie fait avec les anciennes marches d'un escalier à vis détruit. Dans l'aile nord une pièce a gardé un pavement de galets.

Le château est une propriété privée.

(Source : J. Calmon " Mirandol" dans Bulletin de la Société des études du Lot, 1960)