" Dernier maillon de la chaîne dans le temps et l'espace,le barrage d' Argentat, ou du Sablier, a été construit entre 1951, époque du début des travaux préparatoires, et 1958 qui vit la fin de ce chantier et la mise en route de l' usine.

C'est le plus petit des grands barrages et sa conception est très différente de celle de ses prédécesseurs.

Wsablier3


Entre la retenue du barrage de Bort-les-Orgues et le site du Sablier, la Dordogne a grandi. Elle est devenue une puissante rivière. A Bort, son bassin versant est 1000 km², son débit moyen de 25m³ par seconde et sa largeur de 40 à 50 mètres. A Argentat, c'est une rivière qui draine plus de 4000 km² avec  des crues de 4000 m³/seconde et un lit qui dépasse les 100 mètres de large. La petite rivière montagnarde a donc quadruplé. Mais à Argentat, la vallée s'évase largement, tout au moins d'un côté. Il n'était plus question de voûte mince comme une coquille comme à Marèges ou d'un arc puissant aux gradins successifs comme à Bort-les-Orgues ...

Les créateurs de l' ouvrage, ingénieurs et architectes ont donc conçu une oeuvre toute nouvelle. Ils ont élevé une sorte de temple à l'architecture égyptienne, un Deïr-el-Bahari des eaux, développant sur 230 mètres une façade rectiligne, basse et rectangulaire composée de pylônes aux parements inclinés et de portiques ouverts sous leurs linteaux. L'oeuvre est posée sur un espace liquide au lieu des sables des déserts."

( source : Pierre Floirat, la Dordogne, la rivière asservie, les grands barrages, Editions les Monédières 1991/ réédition 2008)

Wbarra_sabvlier

Le barrage de type poids, comporte : 3 travées déversantes séparées par des piles creuses contenant les groupes principaux et auxiliaires.

Ses principales caractéristiques sont : hauteur au dessus des fondations : 31 mètres - longueur en crête : 196 mètres - épaisseur à la base : 35,5 mètres.

La retenue d'une capacité totale de 7,20 millions de m³ a une superficie de 106 ha. Sa côté maximale est de 192 NGF, la hauteur de chute est de 17,8 mètres.

L'usine, depuis  1989, est équipée d'un 4ème groupe. Les 4 turbines Kaplan horizontales sont situées dans les piles centrales. 
Les pertuis d'entrée et de sortie peuvent être obturés à l'amont par des batardeaux, à l'aval par des vannes-wagon.

La puissance totale installée de l'aménagement d' Argentat est de 47,8 MW.

(Source : EDF avec nos remerciements) 

( Photos : Studio Plume et eau)