La lamproie est un animal préhistorique, ce n'est pas un poisson mais un vertébré primitif de la famille des " agnates" ( privé de machoîre - petromyzontides).

Elle présente des caractéristiques particulières rappelant celles de l'anguille : elle n'a pas d'écailles, sans nageoires paires ( seules la nageoire dorsale et la nageoire caudale sont présentes), pas d'arêtes, munie d'une seule narine sur la tête sans communication avec la bouche et de sept orifices branchiaux derrière les yeux. Elle a une sorte de bouche circulaire garnier de dents fonctionnant comme une ventouse.

Wlamproie

Deux espèces de lamproies se rencontrent sur le cours de la rivière Dordogne : la lamproie marine qui peut atteindre le mètre ( certains pêcheurs l'appellent " clarinette") et la lamproie fluviatile plus petite.

La reproduction commence en mai et fini en juillet, elle fraie en eau doce après avoir grandi dans l'océan. L'ascenseur à poissons du barrage de Tuilières sur la Dordogne ( voir lettre "B" du blog) permet de voir leur migration à partir d'avril. Le mâle arrive en premier sur le lieu de reproduction et il fait le nid en déplaçant pierres et graviers, la femelle arrive après et l'accouplement peut se faire, après cette reproduction ils meurent tous les deux.

Après 4/6 semaines d'incubation, naissent des larves qui vivront dans un terrier pendant cinq ans environ se nourissant d'algues microscopiques. Au bout de toutes ces années elles vont acquérir leurs caractéristiques morphologiques, elles mesurent de 15 à 20 cm, elles commençent alors la migration d'avalaison qui va les conduire du lit de la rivière où elles sont nées au plus profond de l'océan Atlantique nord où leur croissance va durer 2 ans, se fixant de leur ventouse sur le flanc des poissons dont elles aspirent le sang. Puis elles remonteront le lit de la rivière pour le but ultime de leur vie : le frai.

Wlong_dordo_st

Le long de la Dordogne à hauteur de Sainte-Terre ( Studio Plume et eau)

Abondantes autrefois, elles se raréfient car leur habitat a subi de profondes modifications :pollutions diverses, les barrages qui empêchent la remontée, les extractions de granulats dans le lit de la rivière. compte tenu de la période larvaire qui dure 5 ans.

La pêche à la lamproie est ouverte de décembre jusqu'à mai, on la pêche soit au tramail dérivant utilisé sur la basse Dordogne ou avec la bourgne ( nasse spéciale voir lettre"G" glossaire de la pêche du blog) uniquement destinée à la capture des lamproies, cette pêche se pratique en aval de Bergerac.

Il a été établi qu'à Sainte-Terre (33) - basse Dordogne - une pêcherie était établie dès 1471. Sainte-Terre se revendique capitale de la lamproie et depuis 1995 y a été fondée " La Confrèrie de la lamproie" qui se veut gardienne des pratiques de pêche et des rites culinaires. La lamproie se cuisine surtout à la Bordelaise avec un vin rouge tannique et des blancs de poireaux revenus à la poêle. On la sert accompagnée d'une tranche de pain grillé et aillée.

A Sainte-Terre l'on peut visiter " Le jardin de la lamproie" avec aquarium et des lamproies vivantes.

( Sources textes O.T jardindelalalamproie.fr avec nos remerciements pour leur aimable autorisation.)