WbalzPleaux__C"La commune de Pleaux est située entre les Monts du Cantal à l'est et les plateaux du Limousin à l'ouest, entre les rivières Dordogne  et Maronne.

Cette commune a bien souvent changé de nom : Pléaux, Pléau, Pleux, Plodio ( dont elle aurait garde le "D" de Pléaudien et Pléaudienne). Une très ancienne présence humaine est attestée par de nombreuses découvertes archéologiques de la préhistoire et la protohistoire.

Le Haut Moyen-âge voit la naissance d'une communauté urbaine : " La fondation du Prieuré bénédictin relevant de l'abbaye de Charroux ( l'origine remontant probablement au VIII° siècle). La charte de partage passée en 1289 entre le Prieur de Pleaux et Philippe le Bel qui fait du roi de France le coseigneur de Pleaux et donne aux Pleaudiens les mêmes franchises municipales que celles octroyées aux habitant de Villefranche de Rouergue.

Du XIV au XVI° siècles: la guerre de Cent Ans de laquelle Pleaux aura à souffrir de multiples exactions commises par les anglais et leurs alliés " les routiers". Puis deux siècles plus tard, ce seront les guerres de religion ( prise de Pleaux par les protestants en 1574, puis défaite des Religionnaires à la bataille de Puy Quinzac en 1575.

W2carte_pleaux

Pleaux a été le berceau de plusieurs grandes familles : " les GRENIER ( Marquis de Pleaux),  les RILHAC ( dont Jean de Rilhac qu' Henri IV honorait de son amitié), les BOURBON MALAUZE descendants de Jean II duc de Bourbon et d' Auvergne, Les LIGNERAC établis à Pleaux depuis le 13ème siècle, comptant un cardinal, plusieurs maréchaux de camp et autres officiers du Roi, cette illustre lignée s'éteignit au 19ème siècle en la personne de François Joseph de LIgnerac duc de Caylus, Grand d'Espagne.

Pleaux traversa la Révolution et l' Empire comme la plupart des petites villes de France en mêlant les justes et nécessaires réformes aux pratiques desnouvelels moeurs républicaines inspirées des délires parisiens ( cortèges burlesques en l'honneur de la déesse Raison ..) Pleaux eut même son club des Jacobins. 

Wpleaux_vill

La période moderne et début du 20ème siècle : Le 19ème siècle constitue une période de prospérité, présence du petit séminaire fondé en 1806 et fermé en 1906 (centre intellectuel de la région parmi les plus réputés) une production agricole abandante et des foires bi-mensuelles très fréquentées.

Le village comporte de nombreuses maisons à tourelles parfaitement restaurées. L'église gothique et son trésor : la statuaire : 22 statues  en bois dont 2 classées Monument Historique. La piéta du xvème, les reliques de Pie 1er pape en 140. Le musée de L'Herminette qui présente le plus grand nombre d'outils du travail du bois."

( Source : Monsieur Max-Jacques KELLER- NOELLET, Encyclopédie Larousse contributeur, que nous remercions)

Mais vous pouvez en apprendre bien davantage en vous rendant sur le site de la Mairie de Pleaux où vous pourrez constater le dynamisme qui anime cette commune .Odilon remercie Mme Colette Tuphé  qui a guidé nos recherches pour la présentation de sa commune et nous a fourni des renseignements précieux sur le patrimoine local qui fera l'objet de prochaines lettres de l' alphabet, concernant les Monuments classés entre autres.