Le conservatoire réunit les acteurs de la rivière Dordogne de Limeuil ( confluent de la Vézère) à Libourne ( affluent de l' Isle).

Il a trois objectifs :logo_conservatoire_2010_06_26___15

* Recenser pour sauvegarder le patrimoine lié à la rivière.

La vallée est fortement marquée par l'histoire de la rivière et de la batellerie. Un patrimoine bâti important témoigne de ce passé : cales, maisons éclusières, moulins, pêcheries, chantiers de construction de bateaux, canal... Plusieurs musées témoignent de son histoire, de ses traditions et de sa culture.

* Res taurer les paysages et protéger les berges.

Les paysages de la vallée de la Dordogne ont été façonnés par la rivière et par la vie des hommes. C'est une entité préservée offrant des paysages ruraux de qualité. L'interface terre-eau que constituent les berges favorise le développement de la faune et de la flore et assure une protection durable contre les inondations.

*Développer la navigation et les loisirs.

Située en limite du Perigord Noir à l'est, la zone concernée est l'une des destinations touristiques les plus fréquentée de France, tandis qu'à l'ouest, le en limite de l'agglomération  bordelaise, elle représente une clientèle importante pour le tourisme de week-end et courts séjours, ce qui doit inciter au développement d'activités de loisirs ( pêche, baignade, randonnées, petite plaisance...)

Les adhérents du conservatoire sont : des Institutions, des Communes ou groupements de communes, des structures associatives.

( Source écrite : Conservatoire des rives de la Dordogne et de ses affluents, pour aller sur leur site et en savoir plus sur leurs actions et projets,  avec les remerciements d' Odilon,  photo collection Odilon : Les berges de la Dordogne à Branne 33 )

Wbrannepanorama