Ce petit village est situé sur la rive gauche de la Dordogne. Particularité, il est dominé par une falaise qui culmine à 305 mètres. Pour les géologues, l'effondrement sous l'action de la Dordogne, créant les falaises de Mézels, date de 150 000 ans !

Vers 735, un très fort tremblement de terre avait d'ailleurs provoqué l'effondrement de la falaise. En 1429, un autre tremblement, dont l'épicentre aurait été situé à Cuzance (Lot), a provoqué un gros éboulement. Il aurait détruit beaucoup de grottes qui étaient habitées.

Au Moyen Âge, les habitants étaient appelés les Mizerus car ils étaient pour la plupart lépreux et le village Mizilius. En 1335-1340, la région fut envahie par les troupes anglaises pendant plus de quatre vingt ans. Elles laissèrent le pays totalement ruiné et désert. En 1552, Mézels fut en partie brûlé, les habitants assassinés, pendus. Une quinzaine de personnes parvinrent à s'enfuir en franchissant la rivière.

Wmezels

Après la Révolution, les habitants de Mézels vivaient assez pauvrement. La guerre de 1914 fut une catastrophe pour le village dont 19 de ses enfants furent tués ou portés disparus. Le village ne put jamais  se remettre d'une telle hécatombe.

Le 3 octobre 1960, lors d'un violent orage, des trombes d'eau s'abattirent sur le village provoquant un nouvel effondrement de la colline, entraînant dans sa chute une grosse maison dans la rivière. Cette maison dite " la maison Cocula" était une ancienne auberge, relais de gabariers !

Source : " Histoire de Mézels de Mr Valette", paru dans le bulletin n°12 printemps 2006 de l' Association " Les Amis de Carennac", avec leur aimable autorisation. Photo Source : PANORAMIO auteur JBF 2008