Il s'agit d'un moulin fortifié. II est mentionné pour la première fois en 1260 comme appartenant aux moines Cisterciens d'Aubazines en Corrèze. Les moines qui écrasaient beaucoup de blé pour les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle devaient se protéger contre les pillards qui voulaient dérober la farine.  Il est construit pour l'essentiel en pierre de taille, il porte des caractères d'éléments défensifs sur trois  des côtés de la salle des meules et sur la façade méridionale, notamment deux meurtrières vraisemblablement d'origine.

Sa construction dura plus de 50 ans, commencés en 1292, les travaux ne s'achevèrent qu'en 1350. C'est en 1778 que les moines cédèrent le moulin à un particulier. Il est depuis 1925 porté a l'inventaire des Monuments Historiques, il a fonctionné jusqu'en 1959. Il est bâtit sur le cours d'eau " L'Ouysse" d'abord souterrain, qui suit un parcours terrestre de 11 km avant de se jeter dans la rivière Dordogne. La retenue d'eau se fait sur 1,600 km de long grâce à un barrage d'une épaisseur de 6 mètres.

Il est équipé de quatre meules d'environ 1,5 tonnes enfermées dans un coffrage de bois et grâce auxquelles on pouvait moudre jusqu'à trois tonnes de grains.

Le Moulin de COUGNAGUET est membre de l' Association des Moulins du Quercy, il se visite et ses propriétaires accueillent le public et effectuent des démonstrations de mouture de blé. Pour mémoire il est situé à proximité de Rocamadour : tél 05 65 38 73 56 46350 Calès.( voir le site cliquer plus haut sur Cougnaguet et pour lire la suite ).

Wmoulin